Top 5 des choses que je ne savais pas avant de devenir maman

(et que j’aurais bien aimé connaître)
par Mélanie T.

11756528_10152876935005881_261152146_nBonjour chers lecteurs !

Je me présente, je suis Mélanie T. Parmi les blogueuses, c’est moi la maman la plus récente : mon p’tit coco est né au début d’avril !

Vous aurez sans doute remarqué que mes collègues blogueuses écrivent des artices concernant des sorties, des activités, des produits, etc. Pas moi ! Parce que j’ai plus le temps d’en faire, des sorties ! Depuis un peu plus de trois mois, mon quotidien, c’est nourrir mon bébé, endormir mon bébé, «entertainer» mon bébé, changer des couches, chercher la suce, faire du lavage de mini-vêtements, bref m’occuper de lui. Je suis officiellement devenue l’amie-dont-la-conversation-tourne-autour-de-son-bébé. « Aujourd’hui, il s’est tourné sur le ventre!» «As-tu vu ? As-tu vu ? Il a fait un super sourire !» «Aujourd’hui, il a fait un de ces cacas ! Il y en avait plein la couche, ça a même débordé !» Oui, oui, cette fille-là, je suis certaine que vous en avez une dans votre entourage !
11352252_10152875036156331_824995921_nNe vous inquiétez pas, mes articles ne concerneront pas ces banalités ! Mais puisque ma vie sociale ressemble plus à une balade en ponton qu’à un tour de sea-doo, je vous parlerai plutôt de ce que je vis.

Donc, pour ce premier article, j’ai pensé faire un top 5 de ce que je ne savais pas avant de devenir maman. Ça va de l’accouchement à maintenant. Pour celles qui sont déjà maman, ça vous fera sourire; pour celles qui sont sur le point de le devenir ou qui n’ont pas d’enfant, ça vous renseignera (enfin, je l’espère !).

Top 5 des choses que je ne savais pas avant de devenir maman
(et que j’aurais bien aimé connaître)

#1 – Les contractions
J’ai toujours cru qu’une contraction, ce serait la même sensation que lorsqu’on contracte un muscle. Logique, non ? Contraction, contracter. Eh bien non ! Pas dans mon cas en tout cas. Je n’ai jamais senti

thumb_65 jours 004_1024mon ventre se contracter. Imaginez ma surprise lorsqu’on m’a branchée à la machine qui mesure l’intensité des contractions et que mon chum et l’infirmier m’ont annoncé que j’avais une contraction. Deux gars qui t’annoncent ça, c’est plutôt insultant ! En fait, une contraction, pour celles qui n’en auraient jamais eue, c’est plutôt comme une grosse crampe menstruelle. Les gars, à titre de comparaison, une contraction, c’est comme… c’est comme…ah pis laissez faire ! Une contraction, ça fait mal, voilà tout ce qu’il y a à retenir !

#2 – Le baby blues
Le baby blues, c’est un petit coup de déprime après l’accouchement. Ça, je le savais. Ce que je ne savais pas, c’est la façon dont ça allait se manifester. Pendant les 3 semaines qui ont suivi la naissance de mon fils, j’ai pleuré chaque jour.
11721103_10152889065160064_1154601252_nParfois, je pleurais parce que je me sentais découragée. Parfois, je pleurais parce que j’étais fatiguée. Parfois, je pleurais parce que je me trouvais grosse (« Je suis SÛRE que je réussirai pas à perdre mon poids, je vais rester grosse toute ma viiiiiiiie !»). Parfois, je pleurais parce que j’étais émue («Oh, il me regarde, je suis la personne qui compte le plus pour lui, c’est tellement touchant ! » «Oh, une pub de Pampers avec un tout petit bébé dedans, c’est siiiiii émouvant!» ). Et parfois, je pleurais pour… rien. Merci à mon chum pour son soutien malgré son incompréhension !

#3 – Le temps
J’ignorais que je passerais maître dans l’art de rentabiliser mon temps. Je fais très souvent 2 choses en même temps. Par exemple, texter pendant que je suis au petit coin est devenu chose courante. Parler au téléphone en mangeant ou en changeant une couche me fait gagner de précieuses minutes !

D’ailleurs, j’aurais bien voulu faire un top 10. Mais j’ai pas le temps !

#4 – Un bébé, ça change vite
Un bébé, ça change vite, ça tout le monde le sait. Mais ça ne s’applique pas seulement au physique du bébé.

11751121_10152875036131331_1095235751_nJe ne savais pas que j’allais devoir autant m’adapter aux habitudes et au rythme de mon bébé. Sur un de ses vêtements, c’est écrit : «I make the rules (Je fais les règles)». Et c’est tellement vrai ! C’est déroutant parce que je crois avoir acquis une routine et pouf ! trois jours plus tard, on est déjà passé à autre chose !

Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai dit à mon chum  des trucs du genre: «J’ai compris ! Quand il sort la langue, c’est parce qu’il a faim !» Ça, c’était quand il avait 5 semaines. C’est déjà passé date. Out !

Un bébé, ça acquiert des habitudes, mais ça ne les garde pas longtemps. Chaque fois, je me fais avoir. Pour quelqu’un comme moi qui aime bien avoir une petite routine à laquelle se raccrocher, ça peut devenir déstabilisant !

#5 – La mémoire
Je suis une fille organisée et dotée d’une super mémoire. Dans ma tête, tout est classé et structuré.

Dans les semaines qui ont suivi l’accouchement, j’ai eu l’impression de souffrir de TDA, ce fameux Trouble du Déficit de l’Attention. Les infirmières me parlaient et je ne retenais rien. Je devais tout, tout, tout noter.

Après notre sor11731248_10153423228640196_696898057_otie de l’hôpital, bébé a fait une jaunisse, alors pendant la semaine suivante, on a fait plusieurs allers-retours à l’hôpital. Une conversation avec une infirmière pouvait ressembler à ceci :
« Elle : Il a fait combien de pipis aujourd’hui ?
Moi : Heu, je sais pas. Un instant, je vais regarder dans mon petit calepin.
Elle : Non, non, c’est pas nécessaire ! Dis-moi juste c’est quand son dernier pipi.
Moi : Heu, je sais pas non plus. Selon ce que j’ai noté ici, c’est il y a une heure et demie.

Comment attacher bébé dans son sièged’auto ? Comment ouvrir la poussette ?

Incapable de l’apprendre. Ça me semblait aussi difficile que d’escalader le Kilimandjaro. Sans mon conjoint, bébé serait resté enfermé à la maison pendant au moins 3 semaines !

À la pharmacie, j’ai posé une question à la pharmacienne et lorsqu’elle a ouvert la bouche pour me répondre, je me suis surprise à angoisser parce que je craignais de ne pas comprendre ce qu’elle me disait !

11749881_10153428345625196_1057795782_oBien sûr, tout cela est désormais rentré dans l’ordre. Ou presque. J’oublie parfois des choses que je savais et maîtrisais auparavant. Et j’éprouve beaucoup de difficulté à reprendre une conversation après avoir été interrompue.

Amie : «On parlait de quoi déjà ?»
Moi : « On parlait ? »

Ma mère m’a souvent dit que je lui avais volé sa mémoire à ma naissance. Je croyais qu’elle exagérait. Maintenant, je sais. Je m’excuse maman !


Parce que nous sommes mères et fières de l’être, voici en ordre de haut en bas, nos enfants à l’âge “bébé” (en bas de 12 mois):

11747431_10153423235850196_257956461_oBébé 1: Elliott à l’âge de 3 mois 
Bébé 2: Alexis vers l’âge de 10 mois
Bébé: 3: Daphnée à l’âge de 2 mois
Bébé 4: Érika à l’âge de 8 mois
Bébé 5: Olivier vers l’âge de 10 mois
Bébé 6: Mathis à l’âge de 5 mois
bé 7: Maélie à l’âge de 8 mois
Bébé 8: Melrose à l’âge de 10 mois

 

 

 

 

 

mm
Je suis la maman d'Elliott (2 L et 2 T, bien important!), un petit garçon charmant né en avril 2015. L'une de mes passions est la langue française : j'aime lire et écrire et j'adore connaître l'origine des mots et de leur graphie. Je suis une fille simple, qui apprécie autant un bon souper entre amis accompagné d'une bouteille de vin qu'une soirée tranquille à regarder la télé avec mon amoureux. De plus, l'humour occupe une grande place dans ma vie ! Collaboratrice et bras droit depuis l'ouverture du blogue en juillet 2015.

2 Commentaires

  1. Tu es devenue la copine dont la conversation tourne autour de son bébé, mais c’est pour mieux me remplacer, alors que maintenant ma poulette a deux ans!!!! Bisous

  2. Super top 5 dont je peux comprendre trop! Maman de 3 petites filles dont je peux être fière!
    Avec mon expérience, je peux même confirmé que ton #5 reviens souvent, même trop souvent…. La fatigue, la routine, le travail à temps pleins font que notre mémoire nous joue des tour 😉 bravo pour cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.