Le labyrinthe du Verger Labonté

Comment « pimper » une sortie aux pommes

J’ai vu des publicités passer sur Internet tout l’été sur le fameux labyrinthe du Verger Labonté à Notre-Dame-de-l’Île-Perrot et c’est le week-end dernier que nous nous sommes décidés à y aller en famille.

Quand je dis en famille, ça veut dire en gang : mamie, papi, maman, papa, bébé, parrain, marraine et cousine! Nous, on ne fait pas les choses à moitié quand « on sort ».

Ma visite au Verger Labonté

Le Verger Labonté, c’est de l’autocueillette de pommes et de citrouilles, trois labyrinthes avec des niveaux de difficulté variables, une petite ferme « la basse-cour », des aliments préparés sur place, un p’tit bistro, des modules de jeux, de l’animation et du plaisir garanti.

Il s’agit d’un verger (je vous l’apprends hein!) qui a été fondé par la famille Labonté en 1989. À la base, il s’agissait de pommiers et de quelques poiriers ainsi que de la transformation de ces beaux aliments naturels en divers produits savoureux (gelée de pommes, tartes, muffins, etc.). En 2003, Nathalie Gervais reprend le flambeau en conservant la même vision que les fondateurs tout en apportant des changements innovateurs. C’est en 2006 que naît le fameux labyrinthe, et les agrandissements se poursuivent en 2011 et 2012 afin de toujours offrir le meilleur à la clientèle. Cette année, le thème Wassala, le monde invisible de la nature est la découverte des êtres œuvrant pour l’équilibre de l’environnement.

Verger Labonté

Nous sommes arrivés sur le site en début d’après-midi et nous avons immédiatement constaté que nous n’étions pas les seuls à avoir eu cette merveilleuse idée. Le stationnement était déjà plein. Une fois sur le site, la beauté du verger et de ses installations nous fait vite oublier qu’il y a la moitié de la population québécoise avec nous (j’exagère à peine). Heureusement, nous sommes arrivés tardivement, autour de 14h, alors l’achalandage était beaucoup moins grand (aucune guerre de boue n’a donc eu lieu dans le labyrinthe).

Lors de cette journée, nous avons décidé de faire seulement les labyrinthes. Pour les trois labyrinthes (petit, moyen et grand), cela coûte 12,75$ par adulte et 9,75$ par enfant, taxes incluses.

Notre périple commence par un tour de tracteur pour nous rendre dans les champs de maïs. Ensuite, Hervé le meunier prend la relève pour nous expliquer avec un brin d’humour les différentes règles à respecter et nous faire découvrir les petites créatures magiques qui habitent dans les labyrinthes. L’aventure commence quelques minutes plus tard.

verger_labonte2

Le principe n’est pas seulement de trouver la sortie mais aussi d’identifier les 15 indices ainsi que les 5 couleurs différentes cachés dans le labyrinthe (il s’agit ici du plus ardu et du plus long). Les indices sont affichés sur des petits lutrins en bois et facilement visibles dans les allées. Pas besoin de déplacer les feuilles, de s’accroupir ou de s’étirer pour les trouver (très ergonomique J). Les réponses aux questions peuvent être sous forme de formules mathématiques simples, d’énigmes, de différences entre 2 images, de petits textes à lire, etc. J’évaluerais le niveau de difficulté à faible-moyen car ma nièce âgée de 7 ans arrivait à répondre à la plupart des questions.

La chasse aux indices se poursuit dans la forêt une fois la sortie du labyrinthe atteinte. Il y a des affiches avec des noms de plantes pour le moins farfelues accrochées à différents endroits et qui servent à compléter un mot croisé afin de trouver la solution mystère. Dans la forêt se trouve également un magnifique pont suspendu en bois, un tipi géant et la réponse aux 5 couleurs trouvées dans le labyrinthe… Je laisse planer le mystère à ce sujet pour que vous le découvriez par vous-mêmes!

verger_labonte3

Pour ma part, j’ai emmené fiston de 3 mois qui a adoré son activité (il a dormi seulement 45 minutes sur l’heure que nous avons passée dans le labyrinthe!). J’ai apprécié pouvoir me déplacer aisément avec lui dans les sentiers. Par contre, je ne me suis pas attardée à chercher les réponses aux énigmes pour éviter que fiston se fasse dévorer tout rond par les maringouins en restant immobile trop longtemps. Nous y sommes allés une belle journée ensoleillée mais pas trop chaude et ce fut apprécié de tous car la chaleur est plus intense dans les champs de maïs et l’ombre se fait rare. De par l’heure tardive de notre arrivée, nous avons fait uniquement le plus gros labyrinthe, Mirabillë, rencontrer le monde invisible (durée entre 1h-1h30). Il y en a un petit, Populos, découvrir le petit peuple, d’une durée de 15 à 20 minutes et un moyen, Tibicena, percevoir les êtres de la nature, d’une durée de 30 à 40 minutes. Il s’agit du même principe pour les indices à trouver mais les labyrinthes sont plus petits en superficie et plus adaptés aux tout-petits.

Points positifs

  • Plusieurs tables à pique-nique pour recevoir les familles et les groupes;
  • Possibilité de nourrir les animaux ($) et de les flatter;
  • Forfait disponible si vous voulez faire de l’autocueillette et les labyrinthes;
  • Les poussettes ne sont pas acceptées dans les labyrinthes, c’est donc plus efficace pour les déplacements car les allées ne sont pas larges;
  • Plusieurs toilettes sur le site (pas besoin de retourner à l’accueil);
  • Promenade en tracteur pour se rendre aux labyrinthes;
  • La propriétaire était sur place et est venue discuter avec nous pour connaître notre avis sur notre expérience;
  • Le verger se trouve dans une ville ayant plusieurs restaurants si vous voulez casser la croûte avant votre retour à la maison;
  • Aura magique du site et histoire thématique;
  • Site écologique;
  • Paiements en argent comptant et par Interac;
  • Ils font des labyrinthes de l’horreur pour l’Halloween. J

Petits inconvénients

  • Le stationnement, qui est trop petit par rapport à la quantité de gens acceptés sur le site. Par contre, nous pouvons nous stationner dans la rue.
  • Les araignées et les moustiques (on est un sacré bon lunch) dans les champs de maïs surtout lors de grande canicule.

Conseils

  • Un porte-bébé confortable si vous êtes comme moi et que vous ne vous empêchez pas de sortir avec votre poupon.
  • De l’eau et une collation si vous voulez rester un bon moment dans les labyrinthes (sac à dos).
  • Des vêtements et des souliers confortables, pour éviter de tacher votre « beau kit » avec de la boue et de la peinture.
  • Si vous voulez éviter l’achalandage mais que vous ne pouvez pas y aller en semaine, arrivez en après-midi. Par contre, si vous voulez faire les 3 labyrinthes et l’autocueillette, vous devez prévoir une bonne partie de la journée.
  • Apportez du chasse-moustique sinon vous allez vous tapoter le corps toute la journée.
  • Crème solaire et chapeau pour se protéger de Galarneau.

verger_labonte4

 Crédit photo : Andréanne Grenon-Daoust pour Mamans avec opinions

mm
Je raffole des blogues pour mamans depuis que je suis « tombée en congé de maternité ». La découverte « des internet » s’est faite au gré de la découverte du petit garçon que je couvais tendrement. Eh oui, je suis l’heureuse nouvelle maman d’un petit garçon depuis le mois de mai. Pour moi, il s’agit d’un long apprentissage qui se vit au jour le jour. Je découvre les joies de la vie de maman comme les petits tourments accompagnés de mon acolyte, mon conjoint des 4 dernières années. Collaboratrice depuis septembre 2016.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.