Öko Créations: des produits qu’on aime!

Öko créations : de la qualité québécoise dont on ne peut se passer!

J’ai eu l’honneur de tester pour vous ces magnifiques produits Öko Créations sur ma petite.  Étant déjà une adepte de leurs lingettes de coton biologique lavables (que j’utilise en remplacement des lingettes jetables lors des changes de ma petite) et de leurs tampons démaquillants réutilisables en chanvre (que j’utilise sur mon doux visage quotidiennement). Avant même d’avoir testé ces produits, je me doutais que je ne serais pas déçue !

Öko Créations

Ce que j’ai pensé des produits Öko Créations

Les débarbouillettes 

Lorsqu’on lit sur l’étiquette : fait de coton biologique, luxueux, doux et épais c’est déjà tentant, mais c’est lorsqu’on les essaie que l’on comprend. Ces débarbouillettes, que ce soit le petit format ou celui standard, sont juste de la bonne épaisseur, pas trop minces, pas trop épaisses.  Elles sont douces une fois mouillées et l’on sent leurs qualités ! Lorsque j’ai lavé ma petite la première fois avec celles-ci, j’avais l’impression de lui donner un bain de luxe, de lui faire un petit traitement au spa !  Pourquoi ? Leur texture mouillée est parfaite, elles deviennent soyeuses tout en étant assez robustes pour bien frotter ! Elles sont plus malléables que les débarbouillettes bien épaisses du commerce et c’est ce qui est génial. J’ai adoré les petites débarbouillettes pour ma petite de 14 mois qui a une peau sensible: format parfait et pas de tissus rêches qui irrite sa peau. Les plus grandes sont intéressantes pour nous (pourquoi ne pas se gâter nous aussi, lorsqu’on se permet un bain bien mérité?). Leur qualité se ressent, on n’a pas l’impression qu’elles s’useront facilement. En les lavant et en les mettant à la sécheuse, j’avais peur qu’elles perdent leur douceur, mais non, une fois mouillée, c’était les retrouvailles ! Mon coup de cœur : les petites débarbouillettes !

Les doublures de chanvre pour couches lavables

Étant adepte de couches lavables depuis la naissance de « petite », j’ai rapidement été déçue de l’absorption de celles-ci la nuit. Les couches lavables sont aussi efficaces de jour que les couches jetables, car on change la couche de notre enfant régulièrement. Par contre, la nuit si on ne change pas notre enfant aux 3 heures maximum, elle peut déborder. Cela dépend sûrement aussi de la quantité d’urine que chaque enfant produit… 😉 Donc, pour revenir à notre sujet, j’utilise des couches jetables la nuit depuis la naissance de « petite » pour plus d’absorption. Mais voilà que je découvre l’existence des doublures en chanvre d’Öko ! Je me suis dit : ai-je trouvé la solution pour conserver mon côté vert même la nuit ?! J’ai testé l’insert plié en trois proposé par Öko et miracle, la couche de « petite » n’a pas débordé. Mon verdict : les deux produits d’Öko (la doublure et l’insert) ont été assez efficaces pour tout absorber et ne provoquer AUCUN débordement. Par contre, en ce qui me concerne, je ne recommanderais l’ajout de l’insert que pour nuit, car lorsqu’il est ajouté à une couche lavable, votre petit a un bon popotin et les pantalons sont un peu plus serrés!

Les doublures et les inserts de chanvre pour couches lavables

Étant adepte de couches lavables depuis la naissance de « petite », j’ai rapidement été déçue de l’absorption de celles-ci la nuit. Les couches lavables sont aussi efficaces de jour que les couches jetables, car on change la couche de notre enfant régulièrement. Par contre, la nuit si on ne change pas notre enfant aux 3 heures maximum, elle peut déborder. Cela dépend sûrement aussi de la quantité d’urine que chaque enfant produit…  Donc, pour revenir à notre sujet, j’utilise des couches jetables la nuit depuis la naissance de « petite » pour plus d’absorption. Mais voilà que je découvre l’existence des inserts et des doublures en chanvre d’Öko ! Je me suis dit : ai-je trouvé la solution pour conserver mon côté vert même la nuit ?! J’ai testé l’insert ‘’plié en trois’’ proposé par Öko et miracle, la couche de « petite » n’a pas débordé. Mon verdict : les deux compléments de couches d’Öko (la doublure et l’insert) ont été assez efficaces pour tout absorber et ne provoquer AUCUN débordement. Par contre, en ce qui me concerne, je ne recommanderais l’ajout de l’insert que pour la nuit, car lorsqu’il est ajouté à une couche lavable, votre petit a un bon popotin et les pantalons sont un peu plus serrés! Cette robustesse vient du fait qu’il peut facilement être utilisé seul dans un couvre-couche, comme couche ! Pour ce qui est de la doublure, je l’utilise comme complément lorsque je sais que je ne changerai pas « petite » avant quelques heures ou lorsque votre enfant commence à avoir de plus grosses mictions en terme de quantité.

Côté texture, ces petites merveilles sont d’une douceur sans mot. De plus, ils ont été prélavés, donc ils ne se déforment pas au lavage, ils restent bien droits, ils ne gondolent pas et ils restent doux; le bonheur. Bref, comme adeptes de couches lavables j’aurais aimé les découvrir dès le début, car en avoir quelques-uns ça permet de maximiser nos couches lavables, notre côté vert et le confort de nos petits.

Le meilleur pour la fin : le poncho bio

Je vous partage mes impressions quand je donne le bain à « petite » afin de voir si vous vous retrouvez. Quand le bain est terminé et qu’il est temps de l’essuyer, j’avais toujours tendance à avoir envie de l’emballer alors qu’elle est debout dans le bain et de la prendre ensuite déjà emmitouflée. Par contre, la majorité des serviettes de bain sont longues et trempent dans le bain. Le poncho a un format plus adapté à « petite ». J’ai pu faire ce que j’aime sans qu’il soit à moitié mouillé lorsque je sortais « petite » du bain. Ce que j’ai aimé : il est facile à mettre alors que l’enfant est encore dans le bain et debout. On l’enfile comme un chandail, mais on a évidemment beaucoup plus de jeu, car l’ouverture pour la tête possède un bouton pression qu’on peut fermer lorsque le poncho est sur le petit pour qu’il soit mieux ajusté et ouvrir lorsqu’il est temps de sortir ou passer la tête! 2e point bonheur : en dessous des bras, deux autres boutons-pression!  Une fois enfilé, on peut les fermer et notre petit a son poncho avec deux manches. Il est épais comme les débarbouillettes, on sent la qualité, c’est un bon investissement selon moi. Mon poncho était de grandeur 18-36 mois. Quand on y pense, cela vaut quand même la peine d’avoir ce luxe à portée de main pour encore plusieurs mois. À noter qu’une serviette à capuchon est aussi disponible pour les 0 à 2 ans . Mon coup de cœur va quand même au poncho… L’avantage d’utiliser le poncho, c’est qu’il donne l’impression qu’on fait enfiler une robe de chambre à nos enfants. Ils peuvent donc aller jouer en sortant du bain tout en séchant et en profitant encore et encore du confort du poncho. J’ai pris en photo ma petite sur le fait dans le bain pour vous donner une idée, pas ma meilleure photo, mais vous comprendrez, un bébé c’est un bébé !

Crédit photo : Catherine pour Mamans avec opinions

BON À SAVOIR: J’ai reçu, et ce, tout à fait gratuitement plusieurs produits par Okö Créations, mais mes articles ne sont pas commandités par cette entreprise.  Mon opinion est donc sincère et vraie.

mm
Je me nomme Catherine et je suis la maman d'une belle petite bouclée de deux ans - Emma ! Ce qui était important pour moi en participant à un blogue de mamans, c'est d'offrir un vent de douceur à chaque mère qui travaille dur pour donner le meilleur d'elle-même. Écrire pour vous me permet de rester bien ancrée sur mes valeurs personnelles et familiales. Au plaisir ! Collaboratrice depuis juillet 2016.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here