Le Guide de la parfaite ménagère

La réalité moderne du Guide de la parfaite ménagère

Avez-vous déjà vu, lu ou entendu parler du fameux Guide de la parfaite ménagère des années 60? Dans un manuel d’économie familiale, nous pouvions y retrouver des règles fondamentales pour être la parfaite épouse. Cette lecture est à la fois étonnante, déstabilisante et divertissante (ou tout simplement irréaliste!). Pour mon plaisir et le vôtre, j’avais envie de vous montrer 5 de ces règles dans ma réalité.

Règle no 1 : Faites en sorte que le dîner soit prêt

« Préparez les choses à l’avance, le soir précédent s’il le faut, afin qu’un délicieux repas l’attende à son retour du travail. C’est une façon de lui faire savoir que vous avez pensé à lui et vous souciez de ses besoins. La plupart des hommes ont faim lorsqu’ils rentrent à la maison et la perspective d’un bon repas (particulièrement leur plat favori) fait partie de la nécessaire chaleur d’un accueil. »

Il m’arrive souvent de commencer à préparer le repas avant le retour de mon conjoint, afin qu’on soit prêts à manger lorsqu’arrive 17 heures. Pas pour lui faire plaisir, mais pour éviter les crises de faim des enfants! Mais la plupart du temps, il lui reste quelques tâches à accomplir à son retour, comme faire cuire le steak ou mettre la table. Mais dernièrement, le rhume et les virus se sont invités chez nous, alors à la demande générale (étant mon fils de 5 ans) ce sera grilled-cheese au menu! Loin d’être le repas favori de monsieur, surtout que nous en avons mangé il y a 4 jours (oups! Pardon pour le manque d’originalité et le peu de nutriments variés au menu), mais oh combien pratique et rapide lorsque nous aurions voulu passer la journée en robe de chambre avec un bon bouillon. Alors désolée chéri, je ne me suis pas souciée de tes besoins et tu ne sentiras pas grand chaleur en rentrant à la maison parce que notre super grill à sandwich n’est pas si réconfortant.

Guide de la parfaite ménagère 1

Miamm! Le parfait repas gastronomique en cas de rhume!

Règle No 2 : Soyez prêtes

« Prenez quinze minutes pour vous reposer afin d’être détendue lorsqu’il rentre. Retouchez votre maquillage, mettez un ruban dans vos cheveux et soyez fraîche et avenante. Il a passé la journée en compagnie de gens surchargés de soucis et de travail. Soyez enjouée et un peu plus intéressante que ces derniers. Sa dure journée a besoin d’être égayée et c’est un de vos devoirs de faire en sorte qu’elle le soit. »

Me reposer? 15 minutes de libres? Où ça? Scusez-pardon, mais j’ai un 18 mois qui me tire sur les jogging et un 5 ans qui m’interpelle aux trente secondes pour me dire tout ce qui lui passe par la tête pendant que j’essaie d’écrire ces lignes, alors bonne chance pour le repos. Le seul maquillage existant chez moi c’est celui d’Halloween, je ne suis pas certaine que ce serait très romantique. Un chou à cheveux est-ce que ça peut faire l’affaire au lieu du ruban? Ah, et je suis due pour une bonne douche (un bain tranquille avec une bombe de bain, dans mes rêves!), alors est-ce que je peux parfumer la maison à coup de Febreez au parfum frais? Et ne soyez pas inquiètes, je serai enjouée à son retour! Enjouée et surexcitée de lui passer le relais des petits nez coulants de nos deux merveilleux garçons grognons. Sa dure journée au travail sera égayée par les bras tendus de notre petit dernier et les bisous morveux de celui-ci.

Guide de la parfaite ménagère2

Voici mes fameuses bombes de bain et compagnie qui attendent impatiemment de servir… un jour!

Règle No 3 : Rangez le désordre

« Faites un dernier tour des principales pièces de la maison juste avant que votre mari ne rentre. Rassemblez les livres scolaires, les jouets, les papiers, etc., et passez ensuite un coup de chiffon à poussière sur les tables. »

Je crois que j’ai bien compris cette règle-ci : tous les livres sont rassemblés dans notre bibliothèque, les jouets au même endroit et nos papiers ont aussi leur coin :

Guide de la parfaite ménagère3

Et ceci n’est qu’une infime partie du tout…

Sauf peut-être, pour le comptoir de cuisine :

Guide de la parfaite ménagère4

Et je vous épargne le reste du comptoir…

Règle No 4 : Réduisez tous les bruits au minimum

« Au moment de son arrivée, éliminez tout bruit de machine à laver, séchoir à linge ou aspirateur. Essayez d’encourager les enfants à être calmes. Soyez heureuse de le voir. Accueillez-le avec un chaleureux sourire et montrez de la sincérité dans votre désir de lui plaire. »

Encore là, tout est parfait! La machine à laver ne fera pas de bruit (elle est pleine et le panier à linge sale déborde, mais elle n’est pas en fonction), idem pour le séchoir à linge (ou la sécheuse, c’est pareil hein!), et l’aspirateur est bien rangé dans son armoire… depuis des semaines (parce que j’arrive à peine à passer le balai après tous les repas suite à la tempête de sable qui surgit à chaque repas sous notre table). Par contre, pour les enfants, si vous trouvez la roulette de volume ou le bouton muet, vous me le ferez savoir!

Guide de la parfaite ménagère5

Vous voyez, même : Mini trouve qu’il y a trop de bruits!

Règle No 5 : Écoutez-le

« Il se peut que vous ayez une douzaine de choses importantes à lui dire, mais son arrivée à la maison n’est pas le moment opportun. Laissez-le parler d’abord, souvenez-vous que ses sujets de conversation sont plus importants que les vôtres. Faites en sorte que la soirée lui appartienne. »

Je n’aurai pas une douzaine de choses importantes à lui dire, mais probablement le double! Et nos fils aussi auront sûrement des tas de choses d’ordre national à lui raconter. Alors, encore une fois, scusez-pardon, mais il devra attendre pour raconter sa journée parce que Junior et Mini passeront devant qu’on le veuille ou non (parce qu’entre vous et moi, même si on leur demande d’attendre avant de partager leurs importantes pensées, cela n’arrivera pas).

Guide de la parfaite ménagère6

Vous voyez bien qu’ils se bousculent pour parler à papa!

Chez vous, c’est parfait?

Pour le reste, je vous invite à consulter l’extrait d’où sont tirés les passages de mon article : Manuel d’économie familiale.

En somme, soyons honnêtes, même si c’est satisfaisant d’avoir une maison propre comme chez Monsieur Net, c’est rare que ça le soit! Et si par miracle on réussit à en venir à ce résultat (parce que oui, parfois on a de la chance et notre ménage de printemps peut être impeccable), ça ne reste jamais bien longtemps comme ça! J’admire les femmes qui réussissent à garder le contrôle sur leurs brassées de lavage et à avoir un comptoir de cuisine nickel à chaque soir avant d’aller se coucher. Mais, chez moi ce n’est pas comme ça. Le plancher du salon est jonché de jouets et quelques morceaux de vaisselles sales trainent toujours sur le comptoir. Chaque soir après le repas, nous profitons au maximum des 90-120 minutes de répit que nous nous accordons en famille. Nous jouons aux chatouilles, les garçons font des combats d’épées à la Power Rangers avec leur père et je prends du temps pour dessiner ou faire la lecture avec Junior pendant que Mini se berce avec papa. On sort les jeux de société ou on fait des courses de paniers à linge… Ça vaut bien une maison en désordre, non?

Guide de la parfaite ménagère7

Une fois les enfants couchés, Monsieur s’occupe de la vaisselle et on ramasse les jouets… parfois. D’autres fois il nous arrive de simplement s’asseoir sur le divan et d’ouvrir la télévision ou de faire nos jeunes insociables accros à la technologie et se mettre à fouiner sur Facebook, 9gags, Pinterest ou autres. Mais au final, une maison en désordre (et pas malpropre là!) ne me dérange aucunement. Ça montre qu’il y a de la vie!

Crédit photo: Karolanne pour Mamans avec opinions

1 COMMENTAIRE

  1. une maison doit être habitée et c’est ce que vous faites… J’adore te lire. Vive la vie et franchement j’ai éduqué 6 enfants qui sont grands maintenant et j’ai sûrement fais fuire ma visite… à cause du désordre mais ceux qui nous aimaient savaient passer à côté de se désordre temporaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here