Ma vie “jet-set” (not) de maman-blogueuse

LA fois où j’ai eu le sentiment qu’on se servait de moi…

LE commentaire qui revient le plus souvent lorsqu’on est blogueuse tourne généralement autour des “cadeaux”, des “gratuités” et de la chance que nous avons de faire parti de ce merveilleux monde “jet-set”. Pour celles qui verraient ce léger incitatif comme une grande révélation pour finalement oser se lancer en affaire et créer un blogue, sachez que tout n’est pas toujours rose. Il y a beaucoup de zones grises et quelques journées plutôt sombres. Laissez-moi vous parler de mon dernier 5@7…

agence

Il y a quelques semaines, j’ai reçu une invitation, d’une grande agence de marketing (qui n’était en fait que l’intermédiaire) que je respecte beaucoup et avec laquelle je n’ai jamais vraiment eu la chance de collaborer. En recevant ce courriel, je me suis dit que c’était alors MA chance de me présenter à eux, de les rencontrer (enfin) et de rencontrer plusieurs belles entreprises d’ici avec lesquelles je rêve de collaborer un jour. Mais ça ne s’est pas passé comme prévu (espéré). Vous me voyez venir ?

Faites attention aux promesses…

Première, vous devez savoir que je refuse presque toutes les invitations que je reçois. Pourquoi ? C’est super simple. Parce que j’ai, comme vous, un travail – je fais du 8 à 4, du lundi au vendredi. Et en plus de ce travail, j’ai un blogue, donc vous comprendrez que du temps, j’en manque souvent et qu’en perdre est quelque chose qui ne m’intéresse pas nécessairement. 😉

Quand je reçois une invitation, je me base sur plusieurs critères avant d’accepter d’être des leurs, car on ne se le cachera pas, quand je vais à un lancement, à une première ou à un événement seul, je ne suis pas avec ma fille, mon mari, mes amis, ma famille. Et lorsqu’on est maman, du temps, on en manque toujours, donc il faut savoir bien gérer son horaire.

Mes critères de sélection

Pour accepter une invitation, elle doit:

  • D’abord, m’intéresser. Je dois aimer le sujet abordé et/ou le produit offert.
  • M’apporter quelque chose: du plaisir, un revenu, des contacts et même une petite gratuité – un petit cadeau de remerciement est toujours apprécié surtout que je suis rarement rémunéré (lire ici jamais) pour assister à ce genre d’événement, contrairement à certains journalistes dont c’est le métier.
  • Avoir lieu en soirée ou la fin de semaine: comme j’ai, en plus de mon blogue, un emploi à temps plein et que je ne peux me libérer de mes engagements professionnels, assister à un événement en semaine, le jour, est IMPOSSIBLE pour moi.
  • Avoir lieu à proximité de chez moi: comme je n’ai mon permis de conduire que depuis quelques années (6-7 ans), et que je ne suis pas encore très en l’aise en ville ou en terrain inconnu, j’évite tout ce qui peut me créer du stress inutilement, donc j’essaie d’éviter le Centre-Ville de Montréal, la Rive-Sud (parce que je dois traverser Montréal pour m’y rendre), Pointe-Claire, la 40, etc.
  • S’adresser à mes lecteurs: mes lecteurs sont généralement, et selon mes statistiques, des femmes (souvent des mamans) âgées entre 25 à 45 ans. En gros, mes lecteurs me ressemblent beaucoup (je suis une femme, je suis une maman et je viens d’avoir 35 ans), donc j’y vais souvent selon mes goûts, mon “feeling” et mon humeur (mon “mood”).

Et ça tombe bien, car ce 5@7 de mamans répondait exactement à tous ces critères ou presque – le Mile-End m’a causé un peu de stress, je l’avoue (centre-ville, Montréal, stationnement en parallèle et dans les rues, vignettes de stationnement et stationnements payants), mais bon, qu’est-ce que je ne ferais pas pour VOUS, mes chers lecteurs !?

5@7 Mamans2

C’est donc avec grand plaisir que j’ai confirmé ma présence à ce 5@7 prometteur. Sauf qu’en arrivant à l’événement, ça ne s’est malheureusement pas passé comme prévu. Mes illusions se sont vite envolées.

L’entente/le “deal”

En plus de me promettre “le parfait paquet cadeau”, de me demander l’âge de mes enfants, de m’offrir du vin, de l’eau, des bouchées, cette invitation m’a aussi fait rêver. Je vous laisse en juger par vous-mêmes grâce à ce visuel qui, vous allez le remarquer, est agrémenté de nuages.

5@7 Mamans

Le désillusion

Le plus fâchant dans tout cela, outre le fait que j’ai perdu 4 heures de ma vie, qu’on semble m’avoir menti sur les réels motifs de ce 5@7, qu’on m’a servi du beau gros sucre industriel (tsé, le mauvais sucre) en quantité astronomique, qu’on m’a invitée à un événement où l’âge des enfants des blogueuses auraient dû se situer aux alentours de 0 à 24 mois – donc pas de paquet cadeau personnalisé-, c’est que j’ai l’impression qu’on s’est servi de moi et de mon statut pour présenter et vendre une marque venant de France, à des entreprises d’ici que j’affectionne particulièrement beaucoup en me promettant que j’allais pouvoir les rencontrer et créer des liens uniques, avec eux, lors de cette soirée.

Table-5@7-Mamans2

Concernant l’entreprise vedette…

Concernant l’entreprise qui était sur place et qui souhaite percer au Canada, je ne peux malheureusement pas vous en parler très longtemps, car c’est dans un environnement sonore très difficile que j’ai entendu quelques “bribes” de conversations par ci et par là, donc malheureusement pour eux, outre l’humidificateur que je recevrai prochainement par la poste, il m’est impossible de parler de leurs produits pour l’instant, mais ça ne sera pas tarder.

Sur ce, j’espère que vous comprendrez un peu mieux la réalité avec laquelle je suis appelée à travailler. 🙂

Mon meilleur moment de la soirée

Ma rencontre avec Julie de Maman, boulot, dodo, de Véronique de L’autre Véro, de Caroline de Jardine ta vie, de Sonya de La vie, ma vie. Une chance que vous étiez là mesdames. xx

Vous voulez savoir ce que Caroline de Jardine ta vie a pensé de sa soirée ? Cliquez ici.

Vous voulez voir l’envers du décor et comprendre davantage notre réalité ? Cliquez ici.

mm
Je suis Mélanie Little, la personne (depuis 1982), la mère (depuis 2008), l’épouse (depuis 1999) et la fondatrice/rédactrice en chef de Mamans avec opinions (depuis 2015) – celle à l’origine de ce beau projet. Éducatrice spécialisée de formation, j’ai une attirance pour tout ce qui touche, de près ou de loin, aux communications, à la relation d’aide. Je suis celle que vous risquez de voir prendre la parole lorsque vient le temps de défendre une injustice ou de soutenir une cause. Mais je suis également celle qui aime papoter, lire, écrire et jouer à des jeux de société. Simple, accessible et très sociable, j’entre facilement en interaction avec « les autres ». Je vous invite dans mon quotidien de maman TDA/H, ainsi que dans celui de mes collaborateurs. Lisez nos articles, et partagez nos publications. Bref, faites partie de notre belle et grande famille virtuelle! Fondatrice et rédactrice en chef du blogue Mamans avec opinions (juillet 2015)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.