La Sucrerie Bonaventure

Le temps des sucres est enfin arrivé !

Chaque année, je m’efforce de visiter une cabane à sucre différente. Pourquoi ? Parce que la saison des sucres est, sans contredit, l’une de mes saisons préférées. Après la monotonie de l’hiver, les vents froids et la neige, l’ouverture des cabanes à sucre annonce l’arrivée imminente du printemps, du soleil, du beau temps, du feuillage des arbres, des fleurs, du temps des sucres, etc. Mais ça veut aussi dire qu’on ira tous passer au moins une après-midi complète à la cabane à sucre avec notre famille et nos amis, et ça, c’est plutôt génial, car en plus de favoriser les rapprochements, de se sucrer le bec et de profiter de notre grande fierté, les produits de l’érable, on peut s’adonner à plusieurs activités telles que la randonnée à cheval, la danse, la visite de la mini-ferme, le karaoké (à la sucrerie Bonaventure, il y a même un chansonnier), etc. Et ce qui est encore plus amusant, c’est que ce genre d’endroit est souvent apprécié et privilégié par les familles: en ces lieux, les enfants ne dérangent JAMAIS et sont toujours les bienvenus. C’est rassembleur, familial et on voit rarement des personnes s’embêter. 🙂

En savoir un peu plus sur la Sucrerie Bonaventure

Située à seulement 3 km de la sortie 31 de l’autoroute 15 (des Laurentides), la Sucrerie Bonaventure vous offre un menu traditionnel qui saura plaire aux becs les plus sucrés! Venez également vous procurer plusieurs produits d’érable faits sur place. Avec la mini-ferme, les soirées hockey, le karaoké, le chansonnier/DJ, le foyer extérieur et les randonnées à cheval, c’est le plaisir assuré pour les petits et les grands. Et n’oubliez pas d’apporter votre alcool !

L’accueil 

Ce que j’ai particulièrement aimé de la Sucrerie Bonaventure, c’est qu’elle est divisée en plusieurs petites sections bien distinctes, donc il est facile d’y circuler et de s’y repérer. Dès votre arrivée, vous serez pris en charge par une hôtesse serviable, attentionnée et très efficace.

L’achalandage

Si vous cherchez une petite cabane à sucre tranquille, passez votre chemin, car du monde, il y en a à la Sucrerie Bonaventure. Pour être honnête, je n’ai pas particulièrement apprécié « la foule ». C’était un peu trop intense à mon goût, mais je dois avouer que j’y suis allée pour le dîner, vers 13 h – le pire moment selon plusieurs.

Conseil pour contrer l’achalandage

  1. Arrivez tôt. Il est préférable d’arriver avant 11 h. Ainsi, vous pourrez profiter pleinement de la sucrerie (elle est moins achalandée), éviter l’attente, avoir une place de stationnement près de la sucrerie, etc. Vous pourrez même choisir votre dessert parmi les 8 possibilités. Bref, vous passerez assurément un meilleur moment que moi. Mon ami m’a d’ailleurs confirmé avoir passé un agréable moment à chacune de ses présences pour le brunch, donc si vous décidez d’aller goûter à leurs merveilles, levez-vous tôt.

Mon opinion

La Sucrerie Bonaventure a tout pour devenir LA destination de l’heure: la cabane est facilement accessible à partir de la Rive-Nord et de Montréal, elle est située près de l’autoroute 15 à quelques minutes de Montréal, esthétiquement parlant, cette cabane à sucre est ravissante (il y a beaucoup de rappels soulignant la nature, le bois et les bûcherons), la nourriture est excellente, l’ambiance est à la fête et le personnel est plutôt sympathique. Mention spéciale à l’hôtesse et au chauffeur d’autobus pour leur efficacité.

sucrerie

Concernant la nourriture, j’ai une petite déception: je n’ai malheureusement pas pu goûter aux desserts qui m’intéressaient, car il n’en restait tout simplement plus et il n’était que 13 h – je vous rappelle que la sucrerie est ouverte jusqu’à 20 h le dimanche. Je trouve que dans un contexte où un dessert est annoncé sur un menu, on se doit d’en avoir en quantité suffisante pour satisfaire sa clientèle, mais ça, c’est MON opinion. En voyant le menu et les choix de desserts sur le site Internet de l’entreprise, la gourmande en moi voulait vraiment goûter à la mousse à l’érable et aux pets de sœur, 2 desserts hors du commun que nous n’avons habituellement pas la chance de retrouver dans un menu traditionnel de cabane à sucre… 🙁

SucrerieBonaventure_menu

Concernant la sucrerie: si vous trouvez que les portions sont trop grosses, et ce sera le cas, il n’y a aucun problème, car à la fin de votre repas on vous offrira la possibilité de rapporter vos restants à la maison, au lieu de les jeter. C’est génial, non ? Personnellement, j’ai apprécié le geste.

À améliorer

La Sucrerie Bonaventure est malheureusement victime de sa popularité. Résultat: à certaines heures, il y a beaucoup (peut-être trop) de personnes ce qui fait que le stationnement déborde de partout et que les « mauvais conducteurs » sont omniprésents, que la salle à manger et la nouvelle rallonge sont pleines à craquer, que certains serveurs ne savent plus où donner de la tête (c’était d’ailleurs le cas de notre serveuse qui oubliait facilement nos petites demandes et qui avait beaucoup de difficultés à gérer sa rangée), que la cuisine n’arrive pas à répondre à la demande concernant les desserts, etc. 🙁 À propos de pièce où on déguste la tire, l’endroit le plus important de tous selon moi, il va falloir penser à l’agrandir, car c’est beaucoup trop petit – certains adultes jouaient même du coude avec ma fille pour se délecter du précieux mélange. Tsé….

En conclusion, pour l’ambiance, le service, l’accessibilité, la disponibilité, les activités et la nourriture, je vous recommande quand même cet endroit, mais ne faites pas la même erreur que moi et ARRIVEZ À L’OUVERTURE ! 😉

BON À SAVOIR: J’ai reçu, et ce, tout à fait gratuitement, 3 repas offerts par la Sucrerie Bonaventure, mais mon article n’est pas commandité par cette entreprise. Mon opinion est donc sincère et vraie.

Crédit photos: Mélanie Little et la Sucrerie Bonaventure (photo 1 et 3).

mm
Je suis Mélanie Little, la personne (depuis 1982), la mère (depuis 2008), l'épouse (depuis 1999) et la fondatrice/rédactrice en chef de Mamans avec opinions (depuis 2015) - celle à l'origine de ce beau projet. Éducatrice spécialisée de formation, j'ai une attirance pour tout ce qui touche, de près ou de loin, à la communication, à l'écoute et à la relation d'aide. Je suis celle que vous risquez de voir prendre la parole lorsque vient le temps de défendre une injustice ou de soutenir une cause. Mais je suis également celle qui aime papoter, lire, écrire et jouer à des jeux de société. Simple, accessible et très sociable, j'entre facilement en interaction avec "les autres".