Brasserie 701, une agréable découverte !

Par Mario Cadieux

De la nourriture qui enchante nos papilles

Avec mon travail, j’ai eu la chance de voyager beaucoup. Par conséquent, j’ai visité de nombreux bars et restaurants d’hôtel. Une fois de temps en temps, il est bon en restauration, de revoir ses idées, son menu, son concept. Cette année, l’hôtel Place d’Armes a complètement rénové son restaurant principal, a changé son chef et transformé son bistro en brasserie française qu’il a tout simplement nommée «Brasserie 701».  Pour célébrer cet évènement, le groupe Antonopoulos, propriétaire de l’hôtel, a invité 80 journalistes, critiques et blogueurs à découvrir ces modifications.

L’atmosphère à la Brasserie 701 :

Dès notre arrivée, nous oublions que nous sommes dans un hôtel, et nous sommes pris en main par le personnel ultra agréable qui nous fait sentir comme si nous étions des invités plutôt que des clients dans un restaurant.  Le décor est très chaleureux et me rappelle le pub que je fréquentais lors de mon premier voyage en France.

Il s’agit d’un restaurant d’environ 90-100 places assises, d’un grand bar, de magnifiques luminaires et de grandes fenêtres qui nous donnent une magnifique vue sur la Place d’Armes de Montréal.

Le chef de la Brasserie 701 :

Je voulais vous parler un peu du chef exécutif, Lucas Hadengue. Ce chef français, après avoir fait ses classes dans le Sud-Ouest de la France, a décidé de venir rejoindre sa famille à Montréal, où il a bondi d’hôtel en hôtel, dont le Château Champlain, pour finalement aboutir à l’hôtel Place d’Armes. Il y a gravi les échelons de chef de partie, sous-chef du banquet, chef du banquet, sous-chef exécutif et, depuis décembre 2016, chef exécutif. Il dirige maintenant quatre cuisines et une brigade de 70 cuisiniers et tout ça à l’âge de 28 ans.

Ce qui veut dire que Lucas connait très bien sa clientèle et est la personne idéale pour élaborer un menu qui plaira à tous ses invités.

Le Menu de la Brasserie 701 :

Enfin, parlons du menu, ou plutôt des menus. Puisque la Brasserie est ouverte de 6h30 à 23h, chef Lucas a élaboré 4 menus différents pour répondre aux différentes clientèles qui fréquentent la Brasserie.

Un menu déjeuner, un menu dîner, un brunch pour les week-ends et le menu du souper, que nous avons eu la chance de découvrir.

Pour la soirée, avant que nous passions à table, Chef nous a préparé ses entrées en version amuse-gueules. Tartare de bœuf et de saumon, foie gras mi-cuit et tartines de champignons sauvages.

Je ne suis pas un grand fan de tartares… Ou plutôt je n’étais pas un grand fan. Le tartare de bœuf, garni de parmesan, avocat, échalote, caviar, etc. m’a jeté par terre. Je n’aurais mangé que ceci et j’aurais été comblé.

Le foie gras fondait dès sa mise en bouche nous faisant découvrir un délicieux chutney de pommes.

Le tout, généreusement arrosé de champagne…

À table, Chef nous a servi une salade boston au fromage bleu et des escargots en coquille farcie à la bourguignonne gratinés. Ce fut délectable!

Pour les plats principaux, mon épouse a choisi le pavé de saumon fumé (sur place!) au bois de cerisier, servi avec asperges, papardelles (nouilles), sauce à l’estragon et caviar de saumon. Pour ma part, j’ai choisi des Gnocchis poêlés à la sauce tomate courgée.

Nous avons été plus que satisfaits. Une magnifique présentation, un arôme exquis et des saveurs riches et goûteuses.

Pour le dessert, les pâtissières maison nous ont préparé un plateau de gâteries chocolatées comprenant des macarons, des tartelettes au chocolat noir et framboise, des beignets frais et des brownies, le tout accompagné d’un cidre de glace.

Brasserie

Ce fut décadent et une fin parfaite à un repas mémorable.

En bref:

Ce fut une soirée pleine de surprises pour moi, pleine d’opulence, de saveurs et de découvertes gastronomiques.

Je vous invite fortement à essayer ce restaurant. Les prix sont raisonnables pour la qualité de la nourriture servie (autour de 14$ par entrée et entre 20$ et 38$ pour un plat principal).

Je vous invite fortement à réserver, car dans ce quartier, les restos ont tendance à se remplir rapidement.

J’ai discuté avec des serveurs, des barmans, des hôtesses, des maîtres d’hôtel et le chef; tous m’ont fortement proposé d’essayer le brunch (il y a une Bénédictine gaufre et poulet frit!).

Je vous invite à aller voir le menu.

Merci beaucoup au groupe Antonopoulos, à l’hôtel Place d’Armes et au chef Lucas Hadengue pour cette merveilleuse soirée!

Merci Mel, je t’apporte des desserts tantôt! N’oubliez pas de visiter la section Papas avec opinions, le « mari » de Mamans avec opinions. 😉

Bon à savoir : J’ai reçu, et ce, tout à fait gratuitement, une invitation pour assister au lancement de la Brasserie 701.

Crédit photo : Mario Cadieux pour Mamans avec Opinions/Papas avec opinions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *