La période des devoirs est pénible ?

Le retour à l’école s’est fait sans anicroche: dans le bonheur total. Ma fille, comme plusieurs enfants d’ailleurs, avait siiii hâte de revoir ses amis, de savoir dans quel groupe elle allait passer sa prochaine année scolaire, avec quels amis elle allait pouvoir passer un peu plus de temps et avec quels enseignants elle aurait la chance de continuer ses apprentissages. Malheureusement, cette petite bulle de “bonheur” s’est rapidement dissipée et la réalité nous a rattrapés : les devoirs et les leçons ont fait leur apparition. Ce qui s’en est suivi, et qui sera notre réalité pour quelques semaines encore, était un peu moins “joyeux”.

Devoirs
Crédit photo: Freepik

Notre réalité

Ma fille éprouve de la difficulté en français – c’est ennuyant, c’est demandant, mais c’est ainsi, donc on se retrousse les manches et on passe au prochain appel. Sauf que présentement, le retour est difficile, ma fille doit, à nouveau, se consacrer à ses apprentissages/ses leçons, et ce, de manière un peu plus assidue. Je sais que c’est pour son bien et qu’en travaillant conjointement avec l’école sur les notions vues en classe, on multiplie les chances de réussite de l’enfant, etc., mais avouez que la période des devoirs et des leçons n’est pas toujours aussi “facile” qu’on aimerait le laisser croire ?! Même que parfois, ça peut nous donner un solide mal de tête. 🙁

À la maison, la période des devoirs et des leçons a souvent été un peu plus complexe que la “norme” – c’est un travail de longue haleine. Ça demande du temps. Beaucoup de temps. Et des efforts. Beaucoup d’efforts. Souvent trop d’efforts. 🙁 Dans notre cas, ça a toujours été compliqué, et ça risque de l’être encore quelques années, mais on travaille très fort sur les solutions. Il n’est pas question d’abandonner notre enfant – on va surmonter tout cela ensemble. #TeamFamille

Pour le bien de notre enfant

Qui dit “problèmes” dit également solutions. 🙂 Et ça tombe bien, car on est très bon dans ce domaine. On passe notre temps à trouver des solutions, à changer nos horaires au travail pour répondre aux besoins de notre fille, à… La créativité est devenue notre meilleure amie. Trouver une manière “amusante” et ludique de faire ses devoirs/ses leçons est tout un art. Heureusement, mon mari et moi, on forme une très bonne équipe: on est super efficace. Lui, il s’assoit avec notre fille à la table pour faire ses devoirs/ses leçons, et moi j’organise l’horaire de la semaine et je pense à de nouvelles approches. 😀

Même si ça ne fonctionne pas toujours comme on l’aimerait, on doit admettre qu’on a quelques belles réussites à notre actif. On est super fier de notre fille et des progrès qu’elle a faits.

De nouveaux outils pour nous aider avec les devoirs/leçons

Heureusement, nous ne sommes pas les seuls à essayer de trouver des solutions pour alléger la période des devoirs et des leçons de notre fille – il existe des stratégies pour rendre les périodes d’étude tout sauf ennuyantes. Dernièrement, j’ai eu la chance de recevoir 2 merveilleux outils:

  • Le livre Devoirs – La boîte à outils écrit par Isabelle Rouillier et Annie Lambert, enseignantes.
  • Les Cartons psychoéducatifs JE RÉUSSIS ! offerts par les Éditions Midi trente.
Devoirs
Crédit photo: Mélanie Little

Mon opinion sur ces 2 petites merveilles

  • Le visuel des Cartons psychoéducatifs JE RÉUSSIS ! est irréprochable : c’est beau, c’est coloré, c’est accrocheur – on a le goût d’en savoir plus. Notre intérêt est au rendez-vous. Au verso, il y a LE truc du jour que vous voudrez assurément essayer. En tout, on parle de 27 stratégies pour être actif et créatif dans ses apprentissages. J’aime beaucoup travailler avec cet outil, car il est simple d’utilisation, accessible à tous et on peut le transporter – il se range facilement dans le sac à main. Bon à savoir: cet outil, présenté en collaboration avec les Éditions Midi trente, permet aux jeunes de 6 à 12 ans de développer des méthodes de travail efficaces et amusantes. Une excellente façon de commencer l’année du bon pied et de prendre de bonnes habitudes, vous ne trouvez pas ?! Pour en savoir un peu plus sur ce produit, cliquez ici.
  • Le visuel du livre Devoirs – La boîte à outils est exactement comme je me l’imaginais : simple et direct – il entre rapidement dans le vif du sujet. À l’intérieur de ce livre, vous découvrirez des stratégies pour aider vos minis dans leurs apprentissages et vous en apprendrez un peu plus sur les attentes du Ministère de l’Éducation selon le cycle de votre enfant – l’une de mes sections préférées d’ailleurs. Vous pourrez également parfaire vos connaissances sur les conditions gagnantes favorisant une période d’étude et de devoir réussis, etc. Mais ce qui rend ce livre encore plus intéressant, selon moi, c’est qu’il renferme des stratégies différentes pouvant s’adapter à tout le monde et à tous les modes de vie. Que vous soyez pressés, traditionnels, connectés aux technologies ou autres, vous trouverez assurément votre compte. Le but de cette boîte à outils ? Présenter concrètement aux parents les notions au programme pour chaque cycle du primaire, rendre les enfants plus efficaces en français (lecture et écriture) et en mathématiques, montrer que l’apprentissage peut se faire autrement et intégrer les leçons dans le quotidien, sous forme de jeux. Pour en savoir un peu plus sur ce produit, cliquez ici.

En conclusion, que ce soit grâce à l’ajout d’un quiz, d’un jeu de rôle, d’un défi, de couleurs, d’un objet loufoque, d’un jeu de cartes, etc., l’important est de susciter l’intérêt de votre enfant et d’égayer son quotidien – cette période de la journée, souvent un peu plus difficile, est très importante pour lui. À coup sûr, ces 2 outils deviendront une aide précieuse autant pour les parents… que pour les enfants !

Pour en savoir un peu plus sur les devoirs lorsqu’il est question de TDA/H, cliquez ici.

Révision : Mélanie Trudeau

PARTICIPEZ AU CONCOURS:

Du 30 septembre au 8 octobre, courez la chance de gagner un exemplaire du livre “Devoirs – La boîte à outils”, d’une valeur de 20 $, offert par les Éditions de Mortagne. Une participation par jour/par personne jusqu’au 8 octobre est permise.

Pour participer à ce concours, vous devez:
1) Remplir le formulaire de participation
2) Faire un câlin virtuel (J’AIME) à la page Facebook de Mamans avec opinions*
*Le gagnant sera annoncé sous la publication Facebook du concours, donc si vous aimez la page et commentez la publication, je pourrai facilement vous identifier et vous annoncer la bonne nouvelle. 🙂

Voici trois options complémentaires pour obtenir une chance supplémentaire de gagner:
1. Identifier 2 ami(e)s minimum qui aimeraient découvrir cette page ou participer à ce concours.
2. Me dire en commentaire ici ou sur Facebook pourquoi vous aimeriez gagner.
3. Partager l’article et/ou le concours sur vos réseaux sociaux

Le câlin virtuel (J’AIME) à la page Facebook de notre généreux partenaire ne vous donnera pas une chance supplémentaire de gagner, mais il est toujours autant apprécié.

formulaire_participation

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here