Les blogues de mères, de pères, de…

Êtes-vous pour ou contre les blogues de mères ? Voilà LA question qu’a posée Format familial à de véritables parents et à laquelle je tâcherai moi-même de répondre.

Un blogue de mères ou un blogue de mégères ?

Si par « blogue de mères » vous voulez parler d’un blogue écrit par des parents – comme c’est le cas pour Mamans avec opinions -, je suis assurément POUR. Mais si vous parlez plutôt des « blogues de mégères », je m’abstiendrai tout simplement de commentaires, car ce genre de blogue n’est pas du tout mon dada.

Blogue de mégères…

Mon opinion sur les blogues de mères

Personnellement, si le contenu est intéressant et que ça m’apporte quelque chose de positif, je suis en faveur. Mais si l’intérêt n’y est pas et que je n’y trouve aucun plaisir, je décroche et je passe au suivant. Pourquoi se limiter quand on a autant de choix ?! 😛

Cependant, je trouve que les blogues en général sont nécessaires pour échanger sur la réalité de chacun, pour nous entraider entre nous (demander conseil aux autres), pour sortir de l’isolement, pour avoir des points de vue différents, pour faire le plein de bonnes idées, pour se rassurer, pour…

blogues de mères
Blogue de mères…

La vidéo de Format familial

Quand j’ai écouté la vidéo de Format Familial, j’étais sans mot. Je n’arrivais pas comprendre comment on pouvait être contre les blogues de mères, surtout avec des arguments qui ne tiennent pas toujours la route… Mais par la suite, je me suis questionnée: est-ce que toutes les personnes interrogées dans la vidéo ont compris ce que Format familial entendait par « blogue de mères » ? Peut-être pas…

En ce sens, j’ai décidé de transformer quelques commentaires négatifs (des contres) en commentaires constructifs. Pourquoi ? Parce que je voulais vous démontrer que tout ne peut pas être que blanc ou noir – il faut élargir nos horizons et ouvrir les yeux pour teinter davantage notre opinion/nos pensées. 😛

Les commentaires entendus dans cette courte vidéo

1. « Y’en a trop. C’est pu original. »

Il n’y a jamais « trop » de…, il y a tout simplement plus de choix. Et moi, je trouve que c’est l’fun d’avoir l’embarras du choix ! 😛

2. « C’est nécessaire pour une mère d’extérioriser comment elle se sent. Parce qu’il n’y a à peu près personne qui les écoute. »

Quand on aime et qu’on apprécie sincèrement quelqu’un, il est facile de l’écouter et de prendre le temps de l’écouter. Que ce soit à travers un blogue, un forum, une ligne téléphonique ou autour d’un bon dîner, il y aura toujours quelqu’un pour écouter « ces mères, ces pères, ces jeunes », etc. Ne vous en faites pas pour eux/elles. 🙂

3. « Les opinions personnelles des autres m’intéressent un peu moins. »

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu de l’intérêt pour l’opinion « des autres », mais ça ne m’a jamais empêchée d’avoir des opinions différentes. Il faut savoir en prendre, en laisser et se faire sa propre idée. 😉

4. « Les parents ne se font pas assez confiance. Il faut juste suivre son instinct… »

On ne doit pas voir la participation d’une personne à un blogue comme un manque de confiance en soi, mais bien comme une extension de ses connaissances. Grâce à Internet, aux livres et aux blogues, j’ai accès à une tonne d’informations – je serais folle de m’en passer. 😀

5. « Y’a des blogues de mères qui utilisent l’insécurité des parents pour avoir plus de clics. Ils vont parfois véhiculer une information qui n’est pas nécessairement la bonne. »

Il faut apprendre à faire la différence entre un blogue avec une ligne éditoriale positive où le négativisme est automatiquement mis de côté et un blogue qui choisit volontairement de mentir à ses lecteurs pour l’appât du gain. Pour ma part, je fais confiance au jugement de mes lecteurs; ils sauront faire la différence entre les deux et voir que, sur MAO, on est intègre ! 😀

Sur ce, je vous invite à visionner la vidéo de Format Familial, et à débattre du sujet avec respect ! Pour en savoir un peu plus sur le métier de blogueur, c’est par ici.

mm
Je suis Mélanie Little, la personne (depuis 1982), la mère (depuis 2008), l'épouse (depuis 1999) et la fondatrice/rédactrice en chef de Mamans avec opinions (depuis 2015) - celle à l'origine de ce beau projet. Éducatrice spécialisée de formation, j'ai une attirance pour tout ce qui touche, de près ou de loin, à la communication, à l'écoute et à la relation d'aide. Je suis celle que vous risquez de voir prendre la parole lorsque vient le temps de défendre une injustice ou de soutenir une cause. Mais je suis également celle qui aime papoter, lire, écrire et jouer à des jeux de société. Simple, accessible et très sociable, j'entre facilement en interaction avec "les autres".

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here