Comment survivre aux festivités !

Question d’affronter les festivités du temps des Fêtes sans s’épuiser, j’ai demandé à quelques collègues blogueuses de me donner leur meilleur truc pour passer à travers toute cette belle folie “indemne”. Car que ce soit avant (alors qu’on se prépare “tranquillement” pour Noël en affrontant les foules jour après jour à la recherche DU cadeau) ou pendant (alors qu’on ne sait plus où donner de la tête entre l’emballage des cadeaux, la cuisson de la dinde, la confection de la bûche de Noël, etc.), on arrive souvent tous à Noël un peu, ou beaucoup, épuisé.

festivités

Pour que vous puissiez profiter pleinement des Fêtes cette année, voici les conseils de 5 mamans blogueuses !

Nos meilleurs trucs pour survivre aux festivités, cette année !

#1: Être prévoyant et prendre des notes

Les cadeaux, c’est le défi de tous. Pour les enfants, les grands, maman, papa, “matante”… Ouf, ça fait beaucoup de monde et surtout beaucoup de mange-portefeuille. Moi, j’ai ma méthode et elle est infaillible. Lol ! Tout d’abord, dès le 1er janvier, je pars en mode « recherche ». Durant les Fêtes j’ai prêté une attention particulière à ce que les gens aimeraient, leurs goûts, etc. et j’ai pris des notes – la feuille des souhaits de chacun est bien cachée sur mon frigo. Durant l’année, je cherche les “deals” et je regarde si l’article est disponible usagé (j’adore l’usagé)… je regarde toutes les possibilités qui s’offrent à moi. Même les bas de Noël y goûtent. J’ai un sac, dans mon garde-robe, où je mets tout ce que je trouve au fur et à mesure. Ce qui fait que le 1er décembre, j’ai généralement terminé le plus gros de mon magasinage! Il ne me reste que les petits trucs comme des cartes-cadeaux. Joyeux temps des Fêtes à tous, et bon magasinage !

Paule Delinelle est collaboratrice sur le blogue Mamans avec opinions.

#2: Trouvez votre équilibre familial

À travers les années, nous avons fait plusieurs essais et nous nous sommes rendu compte que pour nous, une activité (party de famille, souper d’amis ou sortie) devait être suivie de 3 jours de repos. Dans un contexte où nous avons un enfant avec besoins particuliers, c’était essentiel pour nous de trouver notre propre formule gagnante afin de nous permettre de nous reposer et de recharger nos batteries en famille. Les années où nous avions des activités chaque jour ou même une journée sur deux étaient trop intenses et nous devions vivre avec beaucoup d’effondrements émotionnels de notre fille. Le niveau de stress et de fatigue finissait par être plus élevé à la fin des vacances qu’au début (sans compter notre fatigue extrême que nous traînions depuis des mois). Je ne dis pas que notre équilibre est le meilleur pour tous, mais trouvez le vôtre! Faites passer votre bien-être familial avant vos envies (parfois même au détriment de vos envies) ou avant les obligations qui vous sont imposées (par la famille ou la société…) et vous en sortirez plus reposés.

Vous pouvez suivre Marianne Laforte sur le blogue Maman d’une petite Yéyé, un blogue sur l’autisme.

#3: N’achetez aucun “cadeau” sur le coup de l’émotion…

Mon truc pour profiter pleinement de la période des Fêtes consiste à ne pas me laisser
entraîner dans cette folie déchaînée des rabais de toutes sortes poussant les gens à courir
dans tous les sens, à s’énerver, à stresser et à dépenser outre mesure. Cela va tout à fait
à l’encontre du véritable esprit des Fêtes ! Alors, ma famille et moi restons tranquilles
chez nous à préparer des biscuits et des gâteaux de Noël, à faire des bricolages, à écouter
de la musique du temps des Fêtes, à jouer à des jeux de société, à partager avec des amis
et, surtout, à visionner des films de Noël confortablement installés devant un bon feu de
foyer tout en mangeant du pop-corn ou en buvant un délicieux chocolat chaud. Que des
moments de bonheur en famille et entre amis !

Karina Satriano est traductrice, correctrice, professeure de formation et passionnée pour l’écriture. Vous pouvez la suivre sur Karina, femme-orchestre ainsi que sur Karina, mujer orquesta.

#4: Le “laisser-aller” est votre meilleur allié

On ne fera pas de miracle, les Fêtes c’est du bonheur, mais ayayayaye que ça peut être épuisant. Surtout avec des enfants en bas âge : on essaie d’être partout et d’en profiter sans partir trop tôt, mais au final on est crevé. Et on sait très bien que notre nuit n’est pas garante d’un sommeil récupérateur… La clef du succès est selon moi le « laisser-aller ». Vraiment faire ce qui nous plaît et nous rend heureux sans nous soucier de ce que les gens vont penser ou vont dire. Et surtout, profiter des instants en famille et retrouver son cœur d’enfant. Au-delà de ces beaux mots, mon petit truc maison, c’est les desserts. Je les cuisine dès le mois de novembre et je les congèle. Tartelettes aux pacanes, fudge avec ou sans noix, mokas, biscuits de toutes sortes : des trucs relativement simples qui sont appréciés des grands comme des enfants. Quand on est invité quelque part, ça fait un beau petit dessert personnalisé à déguster ou encore un cadeau d’hôte de saison. Et quand on a des invités imprévus à la maison, c’est toujours un must à sortir en après-midi ou en soirée avec un petit café. Un plaisir à offrir et à recevoir, et comme ça se décongèle super vite, on n’est jamais pris de court. Le meilleur truc selon moi pour ne jamais être stressé d’arriver les mains vides et pour être prêt à toutes éventualités à la maison. Sur ce, joyeuses Fêtes 2017 !

Isabelle Roy est collaboratrice sur le blogue Mamans avec opinions.

#5: Sortir à l’extérieur 1 h par jour minimum…

Mon meilleur truc pour « survivre » au temps des fêtes (et à tous les jours de l’année) : sortir dehors au moins une heure par jour (et plus si nécessaire) avec les enfants ! Beau temps, mauvais temps. Avec la surexcitation du temps des Fêtes, le lutin farceur, les gâteries sucrées, les cadeaux, le changement dans la routine, les chicanes plus présentes… il est encore plus essentiel de sortir dépenser cette énergie et changer les idées de tout ce petit monde. Et ça fait du bien à maman aussi !

Vous pouvez suivre Julie Duquette sur le blogue Maman escargot, un blogue sur l’apprentissage en famille (scolarisation à domicile) et sur le quotidien familial d’une maman.

Révision : Mélanie Trudeau

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.