Clarisse Sabard: belle découverte!

Étant débordée depuis l’arrivée de mon premier bébé, j’avais abandonné ma passion pour la lecture au profit du bruit de fond des séries sur Netflix qui me permettait d’avoir les mains libres. Après avoir été un insomniaque endurci, mon petit poulet, à sept mois, a finalement découvert le plaisir des longues siestes matinales. Retrouvant un peu de liberté, je me suis dit que je pourrais délaisser un peu la télé au profit des romans. On m’a alors proposé de lire Les lettres de Rose, qui a permis à sa jeune auteure de remporter le Prix du Livre Romantique 2016, et La plage de la mariée, deux œuvres de Clarisse Sabard.

Les lettres de Rose, un premier prix littéraire pour Clarisse Sabard

On retrouve, dans ce premier roman, Lola, une parisienne travaillant dans la sandwicherie de ses parents adoptifs. Un jour, la jeune femme reçoit l’appel d’un notaire qui lui apprend le décès de sa grand-mère maternelle, Rose Garnier, dont elle ignorait l’existence. Puisque son nom se trouve sur le testament, le notaire l’invite donc à se rendre dans la petite ville d’Aubéry afin d’en connaître les détails. Lola découvre alors que sa grand-mère lui a laissé une vieille maison habitée par de nombreux secrets. Tout en apprenant à connaître divers habitants d’Aubéry, la jeune femme commence alors une quête d’identité en cherchant ses propres racines à travers les branches de son arbre généalogique. Son arrivée ne fait pas le bonheur de tout le monde. Vincent, seul autre bénéficiaire sur le testament de Rose, ne voit pas l’apparition de cette nouvelle d’un bon oeil. Heureusement, Jim, quant à lui, est plutôt ravi de voir cette inconnue au village.

Bien que le thème soit présent, Les lettres de Rose est bien plus qu’une simple histoire d’amour.  Il nous fait parcourir le XXe siècle à travers les yeux des différentes femmes de cette famille. Le roman nous fait découvrir des femmes fortes, ambitieuses et rebelles dans leur façon de vouloir se dissocier de leur modèle maternel. Nous nous attachons d’ailleurs rapidement à ces différents personnages qui partagent avec nous les événements marquants de leur passage. Les retours dans le passé et les nombreux protagonistes n’entraînent jamais la confusion. Les différentes époques et bouleversements historiques, toile de fond au roman, sont très réalistes, fruit du travail de recherche de l’auteure. On se laisse transporter entre le présent et le passé comme si nous y étions. Clarisse Sabard, à travers son riche vocabulaire, réussit à donner vie aux lieux qui abritent cette belle histoire.

Clarisse Sabard
Crédit photo: Karine Perreault

La plage de la mariée de Clarisse Sabard

Ce deuxième roman de Clarisse Sabard, La plage de la mariée,  met en scène Zoé, une niçoise dans la trentaine dont les parents sont victimes d’un tragique accident qui leur coûte la vie. À l’hôpital, avant de rendre son dernier souffle, sa mère lui apprend que le père qu’elle avait connu n’était pas son père biologique. Elle réussit à lui donner un seul indice avant de succomber à ses blessures : la plage de la mariée. Cette plage de Bretagne tient son nom d’une légende voulant qu’une mariée aurait perdu la tête et se serait jetée du haut des falaises avant d’atterrir sans vie sur la plage. On raconte qu’elle hanterait la côte, la nuit tombée, et pousserait les promeneurs contre les rochers. Zoé se rend donc à Saoz afin de partir à la recherche de son père. Une fois sur place, elle accepte un emploi temporaire au restaurant d’Alice. Serveuse, elle en profite donc pour faire connaissance avec les clients réguliers afin de recueillir plus d’informations sur son passé inconnu. Elle rencontre aussi Jérémie, un homme mystérieux et troublé qui a coupé les ponts avec sa mère et Nicolas, un jeune homme fuyant Monaco suite à une rupture.

Clarisse Sabard réussit encore à nous charmer grâce à sa plume. Elle nous amène dans des lieux que ses mots nous permettent d’imaginer à la perfection. Ce roman nous donne envie de visiter la Bretagne, de voir ses paysages et de découvrir ses charmes décrits par l’auteure. Et, bien entendu, la découverte des personnages colorés du roman et le mystère entourant la famille de Zoé suscitent notre intérêt jusqu’à la fin.

S’il vous prend l’envie d’ajouter un peu de rêverie à votre quotidien et de prendre une bouffée d’optimisme, ces œuvres sauront sans contredit vous satisfaire!

Pour en savoir un peu plus sur Guy Saint-Jean Éditeur, visitez leur site Internet.

Vous cherchez d’autres idées de lecture pour vous ou vos tout-petits? Vous aimerez notre section Lecture, cliquez ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.