Avoir trois enfants ?! Oui? Non? Peut-être?

Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours voulu avoir trois enfants. Pour quelle raison? Je ne sais pas vraiment… Lorsque nous avons commencé à parler de fonder une famille, mon conjoint et moi, nous étions en accord sur ce point. Nous voulions une petite famille avec trois petits bouts de choux à aimer.  Nous avions cette idée en tête, mais nous allions les prendre un à la fois. Nous nous étions dit que si tout se passait bien après le deuxième enfant, nous irions de l’avant pour un petit dernier et la fratrie serait complète.

La prise de décision

Lorsque le moment est venu de prendre notre décision, j’ai fait mes recherches sur Internet pour trouver des textes et des témoignages de gens qui étaient passés par ce questionnement et qui avaient aussi pesé le pour et le contre avant de se lancer. À ma grande surprise, je trouvais beaucoup plus d’opinions défavorables sur le fait d’avoir une famille comptant cinq membres que d’opinions encourageantes. L’argent, le manque de temps ou même le choix de la voiture familiale y était invoqué. J’ai été bien surprise de lire que certaines personnes choisissaient de ne pas avoir une plus grande famille car ils craignaient de devoir se promener en fourgonnette. Je vais vous avouer, j’étais un peu découragée. Était-ce si terrible d’avoir trois enfants? Un jour, quelqu’un nous a même fait le commentaire que selon lui, tous les couples ayant trois enfants menaient à la séparation… Je vous jure! C’est peut-être mon petit côté rebelle, celui qui me donne envie de faire mentir l’opinion générale, mais nous avons décidé de nous lancer, nous aurions un troisième enfant!

trois enfants
Crédit photo : Pixabay

L’arrivée du petit troisième de la fratrie

Lorsque notre petit dernier a fait son petit nid dans mon ventre, l’annonce de la grossesse aux deux plus vieux s’est faite tout naturellement.  Nous avions toujours parlé ouvertement devant les enfants de la possibilité qu’ils aient peut-être un autre petit frère ou petite sœur. Lorsque nous sommes revenus à la maison avec ce petit bébé tout neuf, nous avons vite compris, mon conjoint et moi, qu’il n’était pas seulement notre bébé, mais aussi celui de toute la famille, celui qui bouclait la boucle. J’ai su à ce moment-là que ma famille était complète.

Avoir trois enfants, être courageuse?

Lorsque je me promène seule au centre d’achats accompagnée de mes trois amours âgés de cinq ans et moins, je me fais souvent approcher par des gens.  Certains me félicitent d’avoir de beaux enfants, mais d’autres me disent combien je suis courageuse d’avoir trois enfants dans la petite enfance. Courageuse? Pour moi être courageuse, c’est de combattre un cancer ou d’aller escalader le Mont Everest en solo. Cependant, j’ai souhaité et j’ai eu trois magnifiques enfants en santé et je ne vois aucune trace de courage dans ma situation. De la chance certes, mais du courage, pas vraiment…  

Je ne peux pas vous cacher que d’avoir trois enfants demande plus de travail ou plus de patience, mais cela amène aussi plus d’amour et plus de câlins. Il est vrai que je dois parfois solliciter mes deux enfants plus vieux pour divertir le bébé pendant que je prépare le souper, mais ils n’en sont pas plus malheureux, ils sont fiers de pouvoir exercer leur rôle de grand frère et de grande sœur. Cette fierté, je la crois très importante dans le développement de mes enfants. Avoir trois enfants, c’est accepter de tomber en désavantage numérique en tant que parents, accepter qu’on ne sera pas toujours en tête à tête avec un seul enfant. Après tout, au hockey, les jeux qui sont les plus excitants, les buts dont nous sommes le plus fiers, ce sont ceux qui sont faits en désavantage numérique!

Au final, il est vrai que la plupart des forfaits familiaux sont conçus pour une famille de quatre personnes et que vous devrez probablement payer un surplus pour le cinquième membre de la famille. Si vous décidez de ne pas ajouter de nouveau membre à votre famille pour cette raison, c’est probablement parce que vous n’êtes tout simplement pas fait pour avoir trois enfants et c’est bien correct ainsi. Il est vrai que ce n’est pas pour tout le monde. Toutefois, si vous êtes du même avis que moi et que vous trouvez cela un peu ”ridicule” de vous empêcher d’agrandir votre petite famille pour une telle raison, alors moi, je vous encourage, car finalement, je l’aime bien moi ma fourgonnette!

Pour lire d’autres articles écrits par Marily Guay : cliquez ici 

Pour nous suivre sur Facebook, cliquez ici.
Révision: Amélie Fasulo

mm
Je m'appelle Marily, bien qu'on me demande encore si on peut parler à mes parents lorsqu'on sonne à la porte chez nous, j'ai 30 ans et je suis maman de trois merveilleux enfants, deux garçons et une fille. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.