En avez-vous marre du jugement et des doutes?

Depuis que je suis maman, je n’ai jamais AUTANT douté de mes choix. Le jugement de la société est constant, et c’est désolant.

Jugement
Crédit photo : Pixabay

Mon conjoint et moi, avant même de concevoir notre fille, avions décidé d’avoir un seul enfant. Pourquoi? Mais pourquoi pas! Pourquoi je me sens redevable et que je ressens le besoin de me justifier? Chaque fois que quelqu’un me demande : « c’est pour quand le prochain? », j’ai les oreilles qui saignent. Pourquoi serais-je obligée d’avoir plusieurs enfants? En tout cas…

Le jugement et l’allaitement

L’allaitement maintenant… Pourquoi j’ai décidé d’allaiter? Je ne sais pas, c’était comme plus fort que moi. Est-ce une réponse adéquate? Ben non… on m’en demande toujours plus. Ça regarde les gens en quoi, la façon dont je nourris ma fille?

Le jugement et les vaccins

Les vaccins? Oui ma fille est vaccinée…. Les purées? Oui, non ma fille ne pratique pas la D.M.E. J’ai pratiqué la technique du 15 secondes de Brigitte Langevin… eh lala… c’est presque aussi pire que de dire que tu as voté pour Trump.

Le jugement et les vêtements

Le prix que je paye pour des vêtements évolutifs est devenu un sujet épineux dans mon entourage. Comme le fait d’avoir fait percer les oreilles.

C’est constant et sur TOUT. Pourquoi les mamans, on se sent si coupables de tout et jugées sur tout? Est-ce que c’est réel ou c’est notre désir de vouloir être parfaite qui parle?

Même après une visite chez le docteur, je sors de là remplie de doutes et avec un profond sentiment de « chu don ben une mauvaise mère ». Ta fille se tourne-t-elle du dos au ventre et vice-versa ?? Ta fille babille-t-elle avec des consonnes, dit ma-ma et ba-ba??? Eeuuuh non… ça y est, ma fille est en retard…MAUVAISE MÈRE… MAUVAISE MÈRE… MAIS NON !! Ça suffit…

Il me semble que nos parents n’avaient pas cette pression-là, d’avoir le bébé le plus vite, celui qui marchera le premier. C’est déjà assez difficile et stressant d’éduquer un enfant, alors pourquoi se juger entre nous?

Je fais un pacte devant vous; vous êtes mes témoins…

Je décide, aujourd’hui même, que je vais arrêter de me sentir coupable (en tout cas, essayer!).

Ma fille marchera et parlera quand elle sera prête et en attendant je fais tout pour l’aider et surtout, JE L’AIME !!!

On ne peut pas me juger pour ça! Aimer ma fille…

Pour lire d’autres articles de l’auteure : cliquez ici
Révisé par: Caroline Robert

mm
Je me présente, Caroline, 36 ans, maman de Léa, née le 31 juillet 2017. Je suis maquilleuse pro/esthéticienne/gérante d’un rayon de cosmétiques en pharmacie, technicienne en pose d’ongles et presque enseignante du français au secondaire. Ouin… dit comme ça, j’ai l’air de me chercher un peu! Mais je dirais plus que je suis curieuse. :)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici