Jeunes connectés, Parents informés

Il y a environ deux mois, je vous parlais du livre Les écrans et toi, un livre destiné aux adolescents que j’avais grandement apprécié. Je vous mentionnais d’ailleurs, dans cet article, qu’un livre sur le même sujet, mais destiné aux parents, paraîtrait sous peu. Voici : Jeunes connectés, Parents informés.

jeunes
Crédit photo : Mélanie Paquin

Publié aux Éditions Midi Trente, le livre est sorti depuis et j’ai pu le lire avec attention dans les derniers jours. Dans ce guide, l’auteure Cathy Tétreault, directrice générale et fondatrice de Centre Cyber-aide, répond aux diverses questions qu’on se pose comme parents d’ados en lien avec les technologies d’information et de communication (TIC). Sachant que ces technologies font partie intégrante de la vie de nos jeunes, il est normal qu’on ait quelques appréhensions et inquiétudes quant à l’utilisation qu’en font nos enfants. Comment reconnaître la cyberdépendance? Quelle est la limite acceptable du temps d’écran pour un adolescent? Comment contrer l’hameçonnage? Qu’est-ce que la cyberintimidation? Comment la reconnaître? Mon jeune peut-il devenir désensibilisé? Comment faire pour qu’il se méfie des cyberprédateurs? Comment intervenir à propos de la sexualité sur le net? Et comment aborder le sujet du sexting? Voilà plusieurs questions abordées dans ce guide. Un outil fort intéressant qui répond à nos questions en lien avec le cyberespace et la sécurité de nos jeunes en ligne.

Jeunes connectés, parents souvent déconnectés et dépassés

Bien que les TIC fassent partie de notre vie depuis déjà plusieurs années, nombreux encore sont les parents qui ne sont pas branchés et qui se sentent souvent dépassés par ces dernières. Il est alors difficile de comprendre les divers phénomènes rattachés à l’utilisation fréquente des technologies (de quelle façon affectent-elles leur développement et leur bien-être?) et d’autant plus ardu de bien encadrer nos jeunes. Il est en effet difficile pour un parent peu connecté de comprendre l’impact des applications comme Snapchat, Instagram, Ask.Fm ou des jeux en ligne. Certains parents considèrent ces applications comme des objets du diable, alors que d’autres ne s’en méfient que trop peu, se disant que si elles sont légales, c’est qu’elles ne sont pas « dangereuses ». À travers son livre, Cathy Tétreault démystifie cette question, nous indique la vigilance à avoir comme parent, mais fait également état des avantages des TIC pour nos jeunes. Comme elle le mentionne dans son guide : « Ne vous laissez pas impressionner par le monde virtuel, si vaste soit-il. C’est un univers un peu difficile à suivre, certes, d’autant qu’il évolue sans cesse à une vitesse vertigineuse. Néanmoins, en vous informant correctement, en posant les bons gestes, il vous est possible de reprendre le contrôle de la situation (ou de le conserver). »

Les avantages des TIC

Les TIC sont partout dans nos vies : à la maison, au travail, à l’école, dans les loisirs… Elles sont au premier plan dans des domaines comme la recherche, la santé et l’éducation. Elles ont permis des avancées incroyables. En plus de faciliter les communications et les échanges, elles nous permettent également d’être beaucoup plus au fait de l’actualité locale et internationale. Elles facilitent le divertissement, mais aussi les apprentissages. N’est-ce pas merveilleux d’avoir accès à cette mine d’information qu’est Internet? Je regarde mes ados faire leurs recherches pour leurs travaux scolaires et je les envie d’avoir toute cette information à portée de doigts. Dans mon temps (reculons il y a une vingtaine d’années seulement), mes parents devaient aller me porter à la bibliothèque où je passais plusieurs heures à consulter les divers ouvrages de référence pour faire mes travaux. Mais bien que l’on puisse socialiser en ligne, « [l]a gestion des émotions s’apprend dans le monde réel, tout comme les compétences et les habiletés sociales s’acquièrent avec de vraies personnes ».

jeunes
Crédit photo : Mélanie Paquin

La prudence est de mise…

L’omniprésence des TIC doit nous amener à avoir une certaine réflexion sur l’utilisation que nous en faisons, mais aussi sur l’utilisation « correcte » que nous souhaitons que nos jeunes en fassent. Comme le mentionne l’auteure du guide : « Les enfants peuvent faire des erreurs en utilisant les médias. Celles-ci peuvent être des moments d’enseignement si elles sont traitées avec empathie ». Établir un lien de confiance avec notre jeune sur le sujet des TIC est des plus important. Il sera d’autant plus facile de favoriser chez eux une utilisation sainte et sécuritaire si la discussion est ouverte sans jugement. Selon l’auteure, vaut mieux se baser sur le lien de confiance créé plutôt que de tout simplement menacer nos jeunes du retrait de leurs appareils. Bref, elle nous conseille fortement de favoriser l’éducation au détriment de la sanction complète. Et le mot clé à retenir? Supervision! Comme parent, nous ne devons pas nous improviser espion et manquer de respect à la vie privée de nos jeunes. Ça serait la meilleure façon de perdre leur confiance. Mais nous nous devons de superviser leur utilisation des TIC.

Bref…

Le guide Jeunes connectés, Parents informés est donc une précieuse source d’information pour tout parent d’adolescents. Outre ce que j’ai déjà mentionné, vous y trouverez également des astuces permettant d’avoir une gestion saine des écrans à la maison, une liste des profils de la cyberdépendance, une charte d’utilisation des technologies… Il y a même tout un segment sur la sexualité en ligne (sexting, cybersexualité, consentement, etc.), un sujet parfois épineux, mais dont on doit nécessairement discuter avec nos jeunes.

Jeunes connectés, Parents informés

157 pages – 22,95 $
Pour lire d’autres articles de l’auteure, cliquez ici.
Révision par Mélanie Little

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.