Le sommeil chez les enfants ayant un TDA/H

Comme de nombreuses familles québécoises, vous avez peut-être déménagé le mois passé ? Le déménagement est l’excuse par excellence pour faire de petits ou grands changements… comme débuter le réaménagement de la chambre de votre mini, par exemple. 😀 Tellement agréable à faire et à imaginer. La chambre d’un enfant est une pièce super amusante à décorer : on s’amuse avec les couleurs fluo, les autocollants muraux farfelus et toutes ces petites décorations dédiées à une chambre colorée d’enfant. Pourtant, il est facile de s’y perdre, et ce, surtout si vous voulez créer un espace zen favorisant le calme et la tranquillité – un endroit de prédilection pour que votre mini passe de bien bonnes nuits et trouve sommeil rapidement…

Sommeil

Enfant, sommeil et TDA/H

Saviez-vous que plus d’un enfant sur quatre vit avec des troubles du sommeil ? Et lorsqu’il est question d’enfants ayant un TDA/H, cette statistique grimpe à un niveau encore plus haut – comme c’est présentement le cas pour ma fille (et moi).

Trois astuces pour privilégier la détente

Afin de vous aider dans votre quotidien, je vous propose trois astuces souvent oubliées lors de l’aménagement d’une chambre d’enfant ayant des troubles du sommeil, ou non :

  1. Une chambre confortable

La plupart des enfants apprécient une lumière tamisée qui fait, évidemment, fuir les monstres sous le lit. Cependant, les enfants ayant un TDA/H ont un esprit un peu plus actif la nuit et certains ont même une hypersensibilité à la lumière. La solution ? On évite alors les veilleuses et on priorise une pièce de la maison le plus loin possible des bruits quotidiens ambiants comme la cuisine ou le salon, par exemple. Et si votre mini voit des yeux rouges dans le noir, il serait peut-être intéressant de penser à fabriquer un vaporisateur anti-monstre personnalisé et/ou installer une petite radio qui diffuse des bruits d’ambiance favorisant la détente (mer, forêt, spa).

  1. Une température adaptée

L’un des effets secondaires du trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité est le déséquilibre du cycle de la mélatonine, soit l’hormone du sommeil.

Comme l’hormone du sommeil influence la température interne du corps (en dormant notre corps devrait se refroidir), et que dans le cas d’une personne ayant un TDA/H, cette hormone est souvent déficitaire, il devient donc primordial de voir à ce que la chambre de votre enfant soit fraiche afin de favoriser un « bon sommeil » (un sommeil réparateur) et ainsi l’aider à balancer sa température corporelle (avoir moins chaud), qui elle, aurait plutôt tendance à lui dire qu’il est temps de se réveiller alors qu’il n’en est rien. 🙁

  1. Une routine de dodo à répéter encore et encore

Combien de fois avez-vous entendu parler de routine depuis que vous êtes parent ?

Beaucoup trop souvent d’après moi, mais cette situation ne sera malheureusement pas différente des autres…

La clé pour favoriser la détente, le calme et bien entendu, le sommeil est d’instaurer une routine du dodo au moins une heure avant d’aller se coucher, et ce, dans l’ordre que vous le désirez, votre enfant et vous.

L’important, c’est de créer ensemble une liste de choses à faire avant le dodo, de l’afficher quelque part de familier – sur le frigo par exemple – et de ne pas en déroger… même pour une seule fois, et même si c’est difficile.

Pourquoi ? Parce que la routine, c’est la base de tout, surtout pour un enfant ayant un TDA/H qui perd facilement sa concentration et qui a de la difficulté à se repérer (s’orienter) dans le temps ; une routine permettra à votre enfant de savoir ce qui est vraiment important (ce qu’il doit faire) dans un moment prédéfini (à l’heure du dodo par exemple).

Sur ce, c’est maintenant le temps de rassembler tous ces éléments importants, de penser à ce que vous voulez et devez faire pour aider votre mini à trouver sommeil plus facilement le soir venu. 😉

P.S. Si vous songez à déménager sous peu et/ou à acheter une première (ou peut-être même une deuxième) maison, je vous conseille fortement de lire cet article sur le processus d’achat d’une maison – un article hyper intéressant qui pourrait vous aider à démystifier bien des choses, peut-être même éviter de faire des erreurs, dont vous auriez pu vous passer et alléger votre futur déménagement.

Pour lire d’autres articles sur le TDA/H, cliquez ici.

BON À SAVOIR: Cet article commandité est présenté en collaboration avec Brunet & Associés.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.