Camping : le défi d’une maman monoparentale!

Un soir dans mon lit, alors que je n’arrive pas à dormir, je décide enfin de “me jeter à l’eau”, en quelques minutes c’est fait, je vais aller fêter mes 36 printemps en camping avec mes princesses. Je sais très bien que si je ne fais pas la réservation à ce moment même, le projet serait continuellement remis! C’est réservé, camping nous voici!

J’ai opté pour du prêt-à-camper au Camping Domaine Lausanne.  Le prêt-à-camper s’impose pour nous en raison de sa facilité avec les enfants et les bagages en moins à transporter! Pour cette fois mon choix se porte vers les cabines, une nouveauté à ce camping! De mignonnes petites maisonnettes en bois qui comportent le nécessaire pour dormir, manger et passer du bon temps!

L’arrivée au camping

À mon arrivée là-bas, quelle surprise, je constate que le site est surélevé, ce qui est positif pour la vue et moins dangereux avec les enfants car elles ne peuvent pas aller jouer dans la rue. Par contre, il faut monter les bagages et seule, ce ne fut pas de tout repos. Ce qui me sauve la vie c’est de sortir les jouets de sable en premier, les enfants jouent pendant que maman sue à compte-gouttes à monter tous les bagages et faire un rangement sommaire!

camping
Crédit Photo : Camping Domaine Lausanne

Une fois installées, nous décidons d’aller explorer l’endroit un peu et trouver les toilettes !! Après une petite marche de deux-trois minutes nous trouvons le bloc sanitaire. Tout est en ordre au niveau de la propreté, mes filles ne rechignent pas à y aller! Hourra! On découvre une salle communautaire qui est tout simplement parfaite! Jeux, casse-têtes, livres, toutous, divans, tout est disposé pour le plus grand plaisir des enfants et pour permettre à maman de souffler un petit peu!

La plage est réellement notre deuxième coup de cœur, une vraie plage de sable où les enfants jouent des heures durant sans que maman n’ait à s’inquiéter car l’eau étant peu profonde, il y a peu de risque pour les enfants! Le fait que l’eau soit si basse fait qu’elle est chaude même en début de saison ce qui la rend des plus agréables même pour maman plus frileuse que ses filles!

camping
Crédit Photo : Camping Domaine Lausanne

La première nuit est des plus éprouvantes pour moi. Des enfants épuisées et excitées ça donne des enfants qui ont de la difficulté à dormir et une maman à bout de patience! Par chance, la nuit est reposante. Un gros merci à l’air climatisé et son ronronnement qui aide les puces à dormir un peu plus longtemps que l’aube! Le lendemain nous sommes toutes en forme pour attaquer une autre journée! Marche et plage sont les mots d’ordre! Le plaisir est réellement total, tellement que je décide qu’on va pique-niquer sur la plage, quel enfant n’aime pas ça? Je crois que ce moment est pour moi une acceptation de ma nouvelle vie de maman monoparentale, je sens que je peux y arriver, je suis capable de passer au travers des épreuves qui parsèmera notre chemin.

Acceptation de ma nouvelle vie

J’apprends lors de ce week-end à pratiquer le laisser-aller: ce n’est pas grave si on mange des sandwiches tout le week-end, si on se couche tard ou si on écarte la sieste pour une journée. L’important c’est le moment passé ensemble à s’amuser! Je décide à compter d’aujourd’hui de me faire confiance, je peux gérer les deux tornades à la fois, je ne dis pas que c’est facile tous les jours, mais c’est possible!

Vous avez aimé cet article? Vous aimerez peut-être celui-ci.
Pour nous suivre sur Facebook, cliquez ici.
Révision : Amélie Fasulo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.