Disney: voyage tant attendu!

Il y a deux ans, alors que ma fille aînée avait 5 ans, j’avais commencé à organiser un voyage en Floride, à Tampa plus précisément. Nous allions séjourner chez mon cousin qui y a une maison mobile. On en profiterait pour aller à Disney World voir les princesses. Je me basais sur mes passages précédents (dont le plus récent datait de 1995 !) et ça se voulait une petite excursion simple et sans prétention. Dieu que je me trompais!

Disney
Crédit photo : Pixabay

Le destin allait en décider autrement

D’abord, quelques semaines après l’achat de nos billets d’avion, j’apprends qu’une petite boule de vie grandit en moi. Sur le coup, surprise et bonheur s’enchaînent. Quoi faire avec notre voyage? Qu’à cela ne tienne, on décide d’y aller quand même! Comme je suis enceinte j’éviterai les manèges mais j’assisterai, au moins, à l’émerveillement total de ma fille au pays de la souris aux grandes oreilles. Puis, je mentionne le fameux périple à mon médecin qui y met le holà. Le virus Zika a été détecté en Floride et ma doc est loin de croire que ce séjour est une bonne idée. On s’informe, on attend, on s’informe à nouveau et on doit se rendre à l’évidence, on doit tout annuler, c’est trop dangereux pour le bébé.

Le cœur en miettes, les larmes au bord des yeux, je prends mon courage à deux mains afin d’en discuter avec ma fillette. Du haut de ses 5 ans, elle fait preuve d’une maturité exemplaire et me dit, tout doucement : « Tu sais maman, Disney peut attendre, l’important c’est que ma petite sœur soit en bonne santé. » Euh… ouf, les écluses se sont ouvertes, j’ai pleuré comme une Madeleine en lui promettant que ce n’était que partie remise.

Bébé numéro deux est née, le congé de maternité est passé, le retour au travail s’est fait (promotion en sus!). Afin de motiver ma grande à surmonter un défi qui lui semblait particulièrement ardu, l’idée m’est venue de lui mettre 1$ dans un pot à chaque réussite. Je lui ai demandé de se fixer un but, quelque chose qu’elle désirait très, très, fort et Disney a rejailli.

La préparation d’un rêve

Me croyant forte de mes précédentes incursions « Disney-esques », je discute de mon plan avec une collègue de travail qui s’y rend une à deux fois par année et qui en est P-A-S-S-I-O-N-N-É-E. « Quoi? Planifier une excursion à Disney à moins de 6 mois de préavis? Ben voyons! Trouve-toi une agence de voyage spécialisée et vite, sinon, tu ne t’en sortiras pas seule! » Je me trouve donc une agente qui connaît le Château comme le fond de sa poche (merci Sarah Pesant de chez Voyages Terre et Monde). Elle m’explique tout et répond à toutes mes questions (et j’en avais quand même pas mal!). On parle, entre autres, de Fast-Pass, de réservations aux restaurants, de plan repas et des différentes gammes d’hôtels. Je réalise alors qu’il m’en reste beaucoup à apprendre.

Une foule d’informations à portée de main

Je discute avec ma collègue-fan-#1-de-Disney et elle m’ajoute à deux forums sur Facebook qui, bien honnêtement, m’ont beaucoup aidée, en l’occurrence Forum Walt Disney World Québec et En route vers Disney. J’y ai découvert une myriade de gens amoureux de l’univers de Walt. Au fil des publications, j’ai beaucoup appris et me je sentais de plus en plus outillée pour mon voyage. Les chaînes Youtube DFBGuide et DISUnplugged ont également été une mine de précieux renseignements.

À quelques jours de notre visite à Disney

Nous partons dans quelques jours et malgré toutes ces recherches et tous ces gens qui m’ont filé leurs meilleurs tuyaux, je sens que ce périple sera plein d’émerveillement et de découvertes. Maintenant, il ne me reste qu’à rester consciente que malgré toutes mes plus parfaites préparations il se peut que des incidents nous arrivent, qu’il pleuve ou que les enfants soient fatiguées.  Aussi, dois-je garder le focus sur tous les événements positifs et tous les « wow » que nos filles clameront et aussi, me connecter sur ma petite fille intérieure. Celle-là, elle n’y verra que du feu!

On s’en reparle à mon retour?

Vous désirez lire d’autres articles de mon cru? Cliquez ici.
Révision: Amélie Fasulo

mm
À 44 ans je peux dire que je suis sur mon «X» dans ma vie personnelle quoique toujours à l'affût dans ma vie professionnelle. Amoureuse d'un grand gaillard rencontré sur le net et maman de 2 belles filles de 6 ans et d'un bébé née en janvier 2017. Correctrice depuis juin 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.