Un défi d’allaitement, vous dites ?

Oui, encore un article qui traite d’allaitement. 🤦‍♀️

Je vous rassure, je suis pro-choix. Ce ne sera donc pas un autre article qui parle des bienfaits de l’allaitement; on les connaît bien déjà. Je m’adresse ici aux mamans qui ont déjà fait le choix de l’allaitement.

Saviez-vous qu’en Amérique du Nord, la SMAM ou Semaine mondiale de l’allaitement maternel, se tient toujours du 1er au 7 octobre de chaque année (alors qu’ailleurs dans le monde, notamment en Europe, c’est plutôt du 1er au 7 août)?

Et saviez-vous que, dans le cadre de la SMAM, des défis d’allaitement sont organisés dans plusieurs villes partout en Amérique du Nord? Cette année, les défis se déroulent le 29 septembre à 11h. Le défi consiste simplement à rassembler le plus de mères possible, qui donnent la tétée en même temps.

allaitement
Crédit photo : Néomédia

Pourquoi des défis d’allaitement?

Vous voulez le savoir? C’est simple. Pour promouvoir l’allaitement.

Pourquoi? Parce qu’il le faut.

Pas nécessairement pour en promouvoir les bienfaits, mais plutôt pour le normaliser. Nous le savons, en tant que mamans, nous sommes constamment jugées de toutes parts. Alors que nous allaitions ou non, il y aura jugement. La tante Georgette, le pédiatre, la grand-mère, la belle-mère, le voisin ou la belle-sœur de la cousine de la fesse gauche, tout le monde a son mot à dire sur tous les aspects de l’éducation, des valeurs ou du mode de vie que nous avons adoptés pour notre progéniture. Même lorsqu’on ose mettre le gros orteil dehors, les questions et les jugements fusent, généralement, de la part de purs étrangers.

Le défi d’allaitement sert donc à normaliser le geste d’allaitement en public (entre autres). Il permet aux mamans qui allaitent de se sentir appuyées et démontre qu’il n’est pas nécessaire de se cacher, mais bien que toutes les mamans peuvent vivre leur allaitement comme elles le désirent.

D’ailleurs, sachez que les droits de la personne protègent l’allaitement. On peut allaiter, n’importe où, n’importe quand et de n’importe quelle manière.

L’importance de participer

J’avoue que, d’un point de vue extérieur, le défi d’allaitement peut sembler un peu loufoque. Par contre, pour y avoir participé ces deux dernières années, je peux vous dire que c’est une expérience merveilleuse. On ressent une bouffée de chaleur, d’humanisme et un grand sentiment d’appartenance en participant au défi d’allaitement. Le simple geste de la tétée, qui pour la plupart des mamans est devenu presque banal et très répétitif, prend un sens nouveau. Le temps d’une tétée, les mamans d’une même région, mais de classes sociales et de milieux différents et possédant diverses valeurs, deviennent unies et complices.

Les mots ne suffisent pas à décrire le sentiment de fierté que l’on peut ressentir en participant à un tel rassemblement.

Pendant quelques minutes, juste le temps d’une tétée, on devient toutes amies, sœurs, cousines. Nous nous rendons compte que, même si pendant la tétée nocturne de 2 heures du matin, nous nous croyions seule, en fait, c’est tout le contraire.

Non seulement nous faisons la promotion d’un geste beau et naturel, mais nous nous battons pour que ce geste redevienne normal et courant dans la société. En plus, nous nous retrouvons en tant que communauté.

Même les partenaires ou la famille, qui accompagnent parfois les mamans, se rapprochent les uns des autres et se sentent soutenus, unis et égaux.

Et ÇA, c’est important.

Vous hésitez encore?

Si vous hésitez encore à participer, sachez que, pendant un défi d’allaitement, personne n’est jugé. Avec un tablier, une couverture ou rien du tout. Toutes les mamans sont les bienvenues.

En plus, dans la plupart des villes, les mamans qui participent au défi ont droit à de petits cadeaux, des tirages ou des collations. Qui dirait non à une collation en allaitant?

Donc cette année, pour la troisième fois, comme une autre collaboratrice de Mamans avec Opinions l’a déjà fait, je vais participer au défi allaitement de ma région. Et qui sait, on s’y croisera peut-être!

Pour trouver le défi d’allaitement de votre région, vous pouvez consulter la carte des défis d’allaitement du réseau Nourri-Source.

Révision : Mélanie Trudeau

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.