Le pouvoir du peuple ? Voter pour changer !

Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours été une personne impliquée, engagée et généreuse. Malgré mes multiples défauts, le sort des autres m’a toujours affectée et j’ai toujours contribué, à ma façon, à aider mon prochain. De la petite école à ma vie d’adulte, j’ai semé ma petite part de bonheur là où c’était possible. Ça va de soi dans ma logique à moi. Mes parents ont toujours été d’excellents modèles, et j’ai pour habitude de m’entourer de gens ayant des valeurs similaires. Aujourd’hui, je tente de transmettre le même dévouement à mes filles afin qu’elles s’ouvrent aussi sur le monde. Me voici donc aujourd’hui, 1er octobre 2018, avec une interrogation sur notre avenir en tant que peuple, mais surtout en tant qu’humain. Aujourd’hui, c’est jour d’élection! Qui porterons-nous au pouvoir?

pouvoir
Crédit photo : Pixabay

Les dangers du pouvoir

Je ne lancerai pas de débat à savoir qui ferait le meilleur candidat, qui a les meilleures idées et qui tiendra ses promesses. À mes yeux, ça n’a pas vraiment d’importance. Mon questionnement est plus en tant qu’individu, avec des émotions, une vie et des valeurs. Depuis plus de deux mois, j’ai l’impression que l’image d’une société remplie de richesses est assombrie par la médiocrité de la lutte du pouvoir. Ce n’est pas nouveau, le pouvoir a tendance à nous rendre fous. Mais pourquoi donnons-nous ce pouvoir du ridicule à des êtres pour qui le respect de l’autre n’est que facultatif lors d’élections. Pourquoi acceptons-nous que des futurs premiers ministres rabaissent les autres pour se remonter? Nous lancent des promesses qui ne verront jamais le jour? À quoi ce stratagème nous servira-t-il en tant que peuple? À la maternelle, on punissait ceux qui s’amusaient à ridiculiser le petit nouveau qui voulait, lui aussi, donner son opinion. Alors, permettez-moi de me demander pourquoi on l’accepte aujourd’hui chez des gens ayant une éducation notable et une expérience de la vie à considérer!

Croire à un avenir meilleur

Sans suivre la politique à la lettre, je me tiens informée. J’aime savoir ce qui se passe autour de moi et ce, même si je suis parfois déçue des résultats. Mais c’est aussi ça la vie, on ne peut pas être d’accord avec tout le monde, car nous sommes un peuple avec des opinions différentes. Ça fait 18 ans que j’exerce mon droit de vote, 18 ans que j’espère trouver l’équipe avec les mêmes espoirs que moi. Je rêve d’un « team » qui me dira : « Votez pour moi, je veux faire avancer le Québec avec vous! Je ne vous ferai aucune promesse électorale, seulement celle de servir mes électeurs ». Je rêve en couleurs, peut-être, mais rêver nous permet de croire que c’est possible.

Même si au moment de la publication de cet article, les élections sont passées, je vous demande de continuer à croire que c’est possible. Croire que nous sommes capables de faire le bien autour de nous. Quand on y pense, c’est nous qui avons le plus gros pouvoir, le pouvoir du peuple, celui de dire non!

Pour lire d’autres articles écrits par Paule Delinelle, cliquez ici. Notre page Facebook regorge d’informations pertinentes. L’avez vous visitée récemment?

Révision: Élaine Sylvestre

mm
Je m’appelle Paule Delinelle, j’habite Pointe-Calumet dans les Laurentides. Je suis la maman de 2 fillettes : Juliette 8 ans et Alice 7 ans. L’une d’elle a un TDA (récent diagnostic). Je suis une personne très ouverte d’esprit, capable de faire la part des choses, d’accepter les critiques et de faire preuve de bons jugements. J’adore l’entraide, le soutien et je suis toujours disponible pour aider. J’ai de l’intérêt pour la gastronomie, la télévision, les sorties, les animaux, la famille et la musique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.