Regarder nos enfants grandir

La rentrée scolaire vient de passer et partout sur mon fil d’actualité Facebook, je vois de magnifiques photos des enfants de mes amis. Les jeunes sont souriants, confiants pour la plupart avec leur sac d’école et/ou leur uniforme scolaire. Sur le groupe de mamans de bébé de février 2019, ce sont des photos des 6 mois, de la première bouchée, de la première fois assis, un qui se promène déjà à 4 pattes! Mais…. toutes (ou presque) les photos sont accompagnées d’un emoji en grosses larmes et d’une phrase du type : Non! Il grandit si vite! Je veux pas! Arrête de grandir!

Est-ce qu’il y a juste moi qui n’a pas de peine à voir mes enfants grandir?

grandir
Crédit Photo : Freepik

Mon quatrième bébé a 7 mois et je redécouvre actuellement le début des jeux assis et les essais pour avancer; les nouvelles textures à goûter et les fous rires quand on joue à coucou. Toutes ces étapes me font chaud au cœur et je suis très heureuse de les revivre à nouveau. Le mois passé, j’étais contente que ma cocotte se tourne sur le ventre et dans 4 mois, je serai tellement heureuse devant ses premiers pas. Ça ne me fait pas de peine, c’est la vie, elle grandit! 

Pour mes plus vieux c’est différent. C’est peut-être moins concret comme changement et ça va moins vite, mais encore, j’ai tant de plaisir à les voir évoluer, grandir; et tous ces chargements de la vie ne me rendent pas nostalgique. 

Je suis comme ça. Je ne suis pas de celles qui pleurent à la rentrée ou quand une nouvelle étape est franchie. Je sais dans ma tête et dans mon cœur ce qui s’en vient, ou du moins, j’ai une petite idée. Et j’apprécie pleinement chaque moment qui passe à l’instant où ça arrive. Quand on franchit une étape, quand on passe au prochain moment, j’en suis tout aussi émue en voyant combien mes enfants le font bien, à leur façon. 

Est-ce que c’est parce que je ne pense pas à l’avenir? Je ne crois pas. Est-ce parce que je suis sans cœur? Vraiment pas! Nos enfants vont grandir et s’épanouir devant nos yeux. Je crois qu’il faut vraiment profiter au maximum de chaque instant, parce que ce moment ne reviendra pas, parce que la vie c’est d’avancer et de grandir.

Des larmes, je vais en verser lorsque mes enfants me rendent fière et que dans mon cœur ça fait : Wow! C’est mon enfant qui a fait ça! Quand ma grande a fait sa première pièce de théâtre et qu’elle a impressionnée tout le monde ou quand le grand frère a spontanément pris soin de sa petite sœur pour la consoler.

grandir
Crédit Photo : Caroline Robert

Peut-être quand les enfants quitteront la maison, je penserai autrement, je n’en sais rien. Mais ce que je sais, c’est qu’il est certain que je n’aurai pas de regret. Parce que je profite de chaque instant, parce que je les aurai vu grandir et évoluer et que je serai fière d’eux. 

Pour lire d’autres articles écrits de ma plume, cliquez ici. Pour consulter notre page Facebook, c’est par ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.