Succession: une histoire de testament

La mortalité, il n’y a rien d’agréable dans cela. Mais si, en plus, le testament de la personne décédée n’est pas fait alors cela devient honnêtement… un enfer! Vivre un deuil et régler une succession en même temps, peut faire l’effet d’une bombe au sein d’une famille, même celles tissées serrées. Des chicanes, des mésententes et des émotions à fleurs de peau, tout cela ne crée jamais des situations faciles et encore moins quand il est question de paperasse légale! 

Il est possible de se protéger, sinon… Savez-vous à qui iront vos biens? Quelle sera la suite? 

succession
Crédit Photo : Pixabay

Ma belle-maman est décédée au mois de juin dernier. Qui aurait cru que cela apporterait tout ce lot de soucis… Pourtant belle-maman n’avait aucun bien de valeur, mais ouf, on est loin d’être sorti de l’auberge. Pourquoi cela? Car elle n’a pas fait de testament conforme et facilement validable. 

Alors je vous présente ici un petit résumé des types de testaments autorisés au Québec et de ce qu’ils doivent contenir pour éviter bien des ennuis à votre succession.

Le testament olographe

Ce testament est le plus simple et tous s’entendent pour dire que mieux vaut ce testament que rien du tout! Il s’agit d’un testament entièrement écrit à la main (pas d’ordinateur autorisé). Il est très important d’inscrire qu’il s’agit de votre testament, de le dater et de le signer.

Le testament devant témoins

Ce type de testament est aussi très facile à réaliser, que ce soit via un site web ou directement dans un logiciel de traitement de texte ce dernier peut être écrit à la main, dactylographié ou écrit à l’ordinateur et imprimé. Des formulaires de testaments vierges peuvent aussi être achetés en librairie à moindre coût. Une fois le testament complété, il doit être signé devant deux témoins qui ne figure pas au testament. 

Le testament notarié

Bien que plus dispendieux, ce testament est le plus facilement vérifiable après le décès. Il est rédigé par un notaire, selon vos demandes et vos désirs. Il s’agit du testament le plus difficile à contester et vous assure d’être conforme aux exigences législatives. 

Sans testaments, mes biens vont où?

Savez-vous à qui iront vos biens et/ou vos dettes si vous décédez demain matin? Éducaloi est une mine d’informations pour tout ce qui est loi au Québec et l’organisme a créé cet organigramme qui couvre la quasi-totalité des situations et qui pourra vous éclairer, j’en suis sûre, sur ce qu’il adviendra de vos biens. Mais, pour le moment, je vous présente un tableau sommaire, facile à comprendre et qui englobe quand même bien des situations. 

succcession
Crédit photo : Éducaloi

Soyez vigilants! Faites vos testaments pour le bien de vos enfants, de votre succession et de tous ceux que vous aimez! 

Pour lire d’autres articles écrit par Mélissa Arbour, cliquez ici.

Révision : Caroline Robert

mm
Maman de deux petites filles caramel (Haïtienne-Québécoise) et belle-maman de deux grandes filles, je navigue au milieu du tourbillon d’hormones féminines, d’hyperactivité, de troubles de comportement, de retard de langage et de tout ce qui s’en suit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.