La musique contre la dépression saisonnière

Pouet pouet pouet… Le ressens-tu le manque de lumière? À peine un mois après avoir reculé l’heure et déjà, il y a des jours où j’ai l’impression qu’un train m’a passé sur le corps! Je me suis promis que cette fois-ci, ce n’était pas elle qui allait gagner… Chaque année, en face à face avec la dépression saisonnière, c’est toujours moi qui perd! Pourtant, les trucs, je les ai tous essayés: me bourrer d’oméga-3, ouvrir les rideaux, manger du chocolat, la luminothérapie, les vidéos de chats… J’te dis, nomme-les tous, j’ai tout essayé! 

Quand la dépression saisonnière s’empare de moi, c’est comme si quelqu’un me mettait une grosse boule noire dans le sternum. Une boule très lourde à traîner toute la journée. Au travail, je dois relire cinq fois chaque courriel, je fais monter la valeur des actions de Post-it tellement je dois en coller partout pour me retrouver et ma meilleure amie, c’est la machine à café! Je me pointe au gym et je me sens aussi motivée que lorsque je dois aller mettre de l’essence dans ma voiture à -30°C! 

Un nouveau truc à essayer

Oui, cette année, je me le suis promis et c’est bien parti! Je me suis rappelé une conférence à laquelle j’ai assistée il y a quelques années. Une journée passée avec la conférencière Isabelle Fontaine (si tu veux te faire un cadeau, assiste à son Boot camp). Je ne me souviens pas de tout, mais j’ai décidé d’appliquer les grandes idées que j’ai retenues. Quelle bonne idée! Je pense vraiment que ça fonctionne! La preuve? Ce matin, je suis arrivée au travail pleine d’énergie et ce soir, même en pilant mes patates, j’étais encore dynamique. Devant la dépression saisonnière, c’est moi qui gagnera cette année. Le secret? La musique.

Ipod
Crédit Photo: Pixabay

Le pouvoir de la musique

C’est prouvé depuis longtemps, la musique a des propriétés qui influencent le comportement, les émotions et même la prise de décisions. Difficile à expliquer pour la non-scientifique que je suis.  Amie visuelle, tu comprendras, dans ce qui suit, ma logique à cinq cents (je t’explique dans mes mots ce dont je me rappelle de la conférence).

D’abord, visionne une vidéo dans laquelle on observe de l’eau s’agiter au rythme de la musique. C’est fait? Maintenant, rappelle-toi du pourcentage d’eau qui compose ton corps. Oui, 70%. Alors, tu me vois venir? Qu’en déduis-tu? Je ne sais pas si c’est très scientifique, mais dans ma tête, je visualise tout ça et je me demande s’il est possible que la musique nous fasse vibrer selon le même principe? Juste d’y penser me donne l’impression d’être soudainement plus rusée que la dépression saisonnière. Et voilà, j’ai gagné!

La musique, c’est magique!

Je me suis compilé quatre listes de lecture musicale qui peuvent me sortir d’un cafard, m’aider à focaliser ou m’accrocher un sourire. Tout dépendant du besoin du moment, je mets mes écouteurs et j’entre dans ma bulle. Pour plusieurs raisons ou même pour lutter contre la dépression saisonnière, je te le dis, la musique, c’est presque magique! (Tu peux quand même continuer à prendre tes oméga-3, manger du chocolat et regarder des vidéos de chats si t’aimes ça…) Je te propose donc quatre listes musicales à bâtir selon tes goûts sur ton cellulaire. Je te jure que ça fonctionne, essaie-le!

Contre la dépression saisonnière : de la musique énergique

La liste énergique est puissante et lance le message: ”aweye grouille, bouge et donne-toi à fond”. Les chansons de cette liste te gonflent à bloc et te donnent envie de te dépasser. Elles te motivent pour foncer vers l’avant et naturellement, tu bats la mesure avec les poings fermés, la tête qui hoche vers l’avant, beaucoup d’énergie dans les jambes et dans les tripes. Même le haut du corps penche vers l’avant, prêt à affronter à peu près tout!  De la musique qui te donne l’agressivité et la fougue du combattant! C’est souvent la liste de lecture pour s’entraîner. La ”vibe” est très forte, les vagues sont puissantes. Un ouragan qui passe!

playlist
Crédit Photo: Sophie Barnabé

Contre la dépression saisonnière : de la musique joyeuse

La liste joyeuse te lance le message: ”tout va bien aller, la vie est belle”.  Les chansons de cette liste t’apaisent sans nécessairement te calmer au point de t’endormir.  Ce sont des chansons aux notes légères et joyeuses (pas des chansons de party jusqu’à trois heures du matin!). Elles te réconfortent par leur rythme et leurs paroles souvent positives. Les chansons de cette liste sont ressenties surtout au niveau de la poitrine et des épaules qui peuvent bouger délicatement. Elles donnent envie de sourire et bien souvent, de chanter. Ce sont les chansons parfaites pour remettre tes lunettes roses quand tout semble un peu gris. La ”vibe” nous fait sentir en vie, elle nous procure bien-être et réconfort. On est dans les vagues de l’Atlantique, en Floride, tout près de Disney… 🙂

Contre la dépression saisonnière : de la musique de party

La liste party te lance le message: ”lâche ton fou, amuse-toi comme si c’était la dernière fois”. Cette liste de lecture est celle qui te donne envie de danser, de rire, de chanter fort et de partager le plaisir avec des amis complices. Des chansons énergiques qui te mettent de bonne humeur!  Pour moi, ce sont les chansons parfaites à écouter (parfois très fort) dans la circulation le matin. Je chante, je danse des fesses, (bien assise sur mon banc chauffant, en faisant des contractions en alternance) et mon index bat la mesure. Outre qu’au niveau des fesses, ces chansons sont ressenties dans tout le corps et dans les épaules et la tête qu’on peut hocher d’une épaule à l’autre ou vers l’avant tout dépendant de notre niveau de lâcher-prise. Clairement, la ”vibe” est celle de la mer du sud et ça sent la noix de coco et les vacances!

Contre la dépression saisonnière : de la musique de coeur

La liste du cœur, vient te chercher en dedans et te lance le message: ”ferme tes yeux, arrête-toi un moment”. Quand tu en écoutes les chansons, instinctivement, tu as envie de fermer les yeux, de rester silencieuse, d’entrer dans ta bulle, souvent immobile. Ces chansons sont ressenties au niveau de la poitrine. Elles donnent des frissons et gonflent le cœur.  Elles te font apprécier le moment présent et elles te permettent de prendre un moment seule, loin des stimulus omniprésents qui nous bombardent quotidiennement. Parfait au retour du lunch pour t’aider à te concentrer pour le reste de la journée. On est ici sur le bord de la mer à Bali, au coucher du soleil.  La ”vibe” est douce mais nous offre une solidité intérieure… Parfois même, un moment de sérénité.

Alors voilà, l’an dernier, je te proposais de combattre la dépression saisonnière en t’expliquant l’impact du manque de lumière sur le cerveau. Cette année, je te propose la musique pour passer à travers tes journées. Alors, sors ta vadrouille pour danser, pile tes patates de manière rythmée, apprécie ta voiture et son acoustique quand tu es dans le trafic. Cette année, la musique contre la dépression saisonnière, c’est certain que ça va aider! Bon hiver!

Vous aimeriez lire d’autres articles de Sophie Barnabé, cliquez ici.
Pour nous suivre sur Facebook, cliquez ici.
Révision: Caroline Robert

mm
Fière maman d’une fonceuse de 17 ans et d’un courageux de 19, je suis enseignante en marketing au niveau collégial, séparée et banlieusarde assumée. Entourée de jeunes aux hormones dans le tapis presque 24 heures sur 24, j’excelle quand vient le temps de relativiser et de dédramatiser. Les longues minutes passées dans la circulation m’amènent à avoir des réflexions sur l’actualité, sur le sens de la vie, sur ma réalité qui ressemble probablement à la vôtre… Riche d’une confiance en la vie et d’un désir de venir à la rencontre des autres, j’ose, depuis quelques années, mettre sur papier mes idées, mes bulles, mes folies à travers différents écrits qui allient humour, sensibilité et humanité. Collaboratrice régulière depuis août 2018.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.