Voyage en avion ou pas?!

En cette période de l’année où la grisaille pèse sur le moral, plusieurs rêvent de prendre l’avoir pour un voyage en avion dans le Sud. Mais je ne fais pas partie de ceux-là, parce que j’ai décidé de ne jamais utiliser ce mode de transport.

Voyage en avion
Crédit photo: Pixabay

Un voyage en avion, c’est polluant!

Il fut un temps où prendre l’avion était un but dans ma vie. J’espérais un jour pouvoir me payer ce luxe, que ce soit pour un voyage dans un pays chaud ou pour visiter nos cousins européens. Mais maintenant, avec ma conscience écologique, je me dis que c’est un luxe dont je saurai me passer. Même pensée pour ce qui est des croisières, même si j’en ai déjà fait une. De plus, dans l’habitacle de l’avion, l’air recyclé qui s’y trouve me donne moins envie de toute façon…

Loin de moi l’idée de juger les gens qui voyagent en avion. C’est une décision que mon mari et moi avons prise et c’est une décision qui est tout aussi bonne que la vôtre, si elle est différente.

Outre la pollution produite par l’essence pour faire le trajet, il y a les dépenses faites à bord par les usagers, des produits généralement jetables et à usages uniques qui sont souvent inévitables lors d’un voyage en avion. Mais il y a aussi l’industrie du tourisme aérien qui est en forte croissance, puisqu’il y a de plus en plus de demandes, ce qui a pour effet de faire exploser les prix; un peu décevant pour les « grosses familles », mais surtout pour notre planète Terre, car plus il y a de demandes, plus on va devoir utiliser de matières premières pour les confectionner.

Un voyage en avion, ce n’est pas nécessaire finalement…

Non, ma famille et moi allons rester sur le plancher des vaches et privilégier le transport en voiture (oui je sais que c’est également polluant, mais beaucoup moins) et en train.

Il y a tant d’endroits à voir au Québec et dans les provinces voisines. Tant de lieux magnifiques qui ne demandent qu’à être découverts par des gens de la région. D’autant plus que de visiter notre belle province permet à l’économie locale de prospérer, un autre point que je me promets d’améliorer dans ma vie.

Voyage en auto
Crédit photo: Kelly Sikkema par Unspash

Et si nous désirons faire un voyage et nous éloigner un peu plus de notre petit coin québécois, nous pourrions aller voir le Rocher Percé en Gaspésie, la maison aux pignons verts d’Anne sur l’Île-du-Prince-Édouard, les phares de Peggy’s Cove en Nouvelle-Écosse ou encore la Grotto du Parc national de la Péninsule-Bruce en Ontario. Toutes des destinations accessibles en voiture et qui ouvriront tout de même nos horizons ou qui nous permettront de nous évader de notre quotidien habituel.

Parce que passer du temps en famille sera tout aussi plaisant, peu importe le mode de transport et la destination, nous avons pris la décision de ne pas prendre l’avion. Et vous, qu’en pensez quoi? Je vous invite à commenter sous mon article et à m’en dire un peu plus sur votre façon de voir les choses.

Pour lire d’autres articles de Caroline, c’est par ici.
Pour accéder à notre page Facebook, cliquez ici.
Révision par: Mélanie Little

mm
Je m’appelle Caroline, j’ai 38 ans, bientôt 39, et je suis maman de 4 merveilleux enfants: ma grande scientifique Noémie de 12 ans, ma généreuse Élodie de 10 ans, mon petit clown Olivier de 5 ans et la petite souriante née en janvier 2019, Rosalie. J’adore être une maman, mais j’aime aussi m’épanouir dans mon travail. Je suis technicienne en assurance de dommages des entreprises pour un bureau à St-Jérôme et je demeure à St-Colomban. Pour moi, le français est un trésor dont il faut prendre soin et en joignant l’équipe de Mamans avec opinions, je peux jouer avec les mots comme j’aime tant le faire! À part le français, j’aime le camping, les jeux de société et la grande (ou petite) gastronomie! Responsable des ressources humaines, correctrice et collaboratrice (janvier 2018).

1 COMMENTAIRE

  1. disons… que Pour ma part (notre mon mari et moi) nous voyons cela autrement. Nous avons économiser toute notre vie pour nous permettre ces petits extras 😉 Surtout maintenant que les enfants sont grands ! Mais nous contrebalançons par … transport en commun/vélo/mobilette électrique pour aller au travail (ça fait plus d’un mois que je n’ai pas mis d’essence dans l’auto ! ) De plus en plus d’achat en vrac, et quand c’est possible j’y vais en transport en commun ou je combine avec plusieurs course car je n’en ai pas près de chez moi. Nous avons voyagé beaucoup au Québec avec les enfants (3) et en camping (nouveau-brunswick, baie-comeau, ste-foy et en glamping pour nous plus tard (dormir dans un sous-marin à rimouski, dans des roulettes de romanichel etc… ) et nous n’avons pas fini de faire le tour du québec mais à tous les 3-4 ans… on se permet un “luxe” planifié. Mais oui j’ai conscience que l’avions est hyper polluant mais nous ne sommes pas encore rendu à abandonner nos rêves de plus de 10 ans. On coupe ailleurs 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.