Virée à Québec, bonjour les cousins!

Venez-vous d’une grande famille? Avez-vous vécu les rassemblements familiaux remplis de cousins et de cousines? Les grandes fêtes avec les tantes et les oncles qui jasent dans la cuisine pendant que les enfants s’amusent dans le reste de la maison?

J’ai eu cette chance, celle de grandir auprès d’une grande famille et de vivre de merveilleux moments avec mes cousins et mes cousines. J’ai tellement de beaux souvenirs! Malgré que ma famille habite la région de Québec et moi celle de Montréal, à chaque rencontre, c’est comme si on s’était vu la veille! En décembre, j’ai eu la chance d’aller fêter le quarantième anniversaire d’un cousin dans la magnifique Villas Vacances Québec.

cousins
Crédit photo : Paule Delinelle

Proximité lointaine

Dans ma grande famille, il y a beaucoup de cousins et cousines. Dans ma tendre enfance, nous avons beaucoup socialisé car nous habitions proche. Lors de mon déménagement de la région de Québec vers celle de Montréal, nous nous sommes éloignés malgré nos nombreuses visites annuelles. Mais dans mon cœur, mes cousins et cousines ont toujours conservé une place précieuse. Dans les dernières années, nous avons fondé nos familles, pris des chemins plus sérieux. On se voit beaucoup moins souvent. Mais lorsqu’une occasion se présente, je suis toujours très heureuse de tous les revoir.

cousins
Crédit photo : Paule Delinelle

Bonne fête Simon!

Nous avons donc été conviés à la fête surprise de mon cousin Simon. Lui et sa conjointe étant propriétaires de la Villas Vacances Québec, nous avons eu la chance de nous recueillir tous sous le même toit. Une magnifique maison ancestrale, avec plusieurs chambres et des belles grandes pièces de rassemblement.

Durant notre séjour, j’ai eu la nostalgie d’antan, celle de l’époque où nous étions tous réunis dans la maison de ma grand-mère. Celle de l’époque où nous avons à maintes reprises dévalé les escaliers, plongeant tête première avec le fameux coussin de chaise longue. On l’a usé jusqu’à son dernier jour; mémorable! Mais ce qu’il y avait de différent cette fois-ci, c’est que je regardais nos enfants (il y en avait quand même au moins quinze) vivre sensiblement les mêmes souvenirs. Je trouve ça merveilleux de savoir que nos enfants pourront, à leur tour, raconter que la famille est grande.

cousins
Crédit photo : Paule Delinelle

Quand je vois mes cousins, mes oncles et mes tantes, chaque fois c’est comme si on s’était vu la veille. On parle, on joue, on a beaucoup de plaisir. Alexandre, mon cousin avec lequel je partage le plus de souvenirs, me rappelait que nous avions une belle complicité. Avec Simon, son frère, nous avons joué au jeu de dés jusqu’à deux heures du matin. Je ne me tanne pas de ces merveilleux moments. Ce sont des valeurs familiales uniques. On n’a pas besoin de se parler pour se comprendre.

Mes filles ont participé à des jeux de rôles, on a chanté, dansé, nous avons lâché notre fou! Et, au matin, une belle tablée de générations qui dégustait le déjeuner cuisiné par mon oncle Pierre. Soudainement, ma tante Lise a démarré un petit rigodon de quelques phrases que nous savions tous chanter. Comment ne pas apprécier cette chaleur humaine! Une proximité non pas physique mais sociale.  

cousins
Crédit photo : Paule Delinelle

 À la prochaine fois!

J’ai adoré mon court séjour. J’ai hâte de tous les revoir. Je ne sais pas quand sera le prochain rendez-vous, mais assurément nous serons toujours ravis de nous réunir à nouveau. Comme on se le dit souvent, on devrait faire une belle virée de camping à chaque été. Qu’en pensez-vous?

Pour lire d’autres articles écrits par Paule Delinelle:  cliquez ici.
Révision: Mélanie Trudeau

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.