En route vers le zéro déchet!

Quels sont les gestes que vous posez au quotidien pour notre planète? Pour ma part, j’ai bien honte de l’avouer, mais le déclic ne s’est fait que dernièrement. Je ne prenais pas conscience de l’importance de prendre soin de notre environnement. On dirait qu’avoir des enfants m’a permis une énorme prise de conscience. Je peux vous certifier qu’aujourd’hui, j’essaie autant que possible de réduire au minimum ma consommation et mes déchets. Mais concrètement, cela veut dire quoi, zéro déchet?

Au magasin

Premièrement, lors de mes achats, j’essaie autant que possible d’acheter en vrac. Si le service est offert, j’apporte mes propres plats, que je fais remplir. Il est évident que je trimballe mes sacs réutilisables partout! Si, par mégarde, je n’en ai pas avec moi, je préfère acheter un nouveau sac réutilisable plutôt que payer pour un sac de plastique! Lors de mes achats de fruits et de légumes, je privilégie les produits qui n’ont pas d’emballage. Je préfère les laver à la maison plutôt qu’utiliser des sacs à usage unique! Prochainement, je vais m’équiper de sacs pour fruits et légumes réutilisables. Je crois que c’est un investissement très intelligent à faire et durable, de surcroît!

Dans les lunchs

Mon petit orgueil de maman me rend très fière de dire que les lunchs de mes enfants sont à 90% zéro déchet. Bien que j’aie encore des croûtes à manger, je suis quand même très fière de mes progrès, comparé à l’an dernier.

Par exemple, je n’utilise plus de sacs de plastique à usage unique pour les sandwichs. J’ai préféré investir dans des plats de qualité en plastique afin de contrer cet usage. Je n’achète plus non plus de petits yogourts en format individuel. Il est sûr que cela économisait du temps, mais bon… J’achète mon yogourt en grosse poche que je transvide dans des petits plats individuels pour les enfants. Ils en sont bien heureux car cela me permet d’ajouter un peu de folie dans le yogourt: mini-bonbons, fruits, granola, etc.

Pour arriver à mon zéro déchet optimal, je devrai investir dans des boîtes pour les petits jus. De plus, je devrai commencer à faire moi-même les barres tendres et les galettes, que j’achète encore pré-emballées. Le temps, à ce niveau, est mon ennemi, mais je sais que quand je vais m’y mettre, je vais réaliser l’économie monétaire et de déchets que je vais effectuer!

Programme disponible

Plusieurs programmes/ressources sont mis sur pied pour nous aider à tendre vers le zéro déchet. Mon préféré d’entre tous : le programme du Jour de la Terre. En association avec IGA, il est possible de nous inscrire pour avoir la chance (si notre nom est pigé dans le tirage au sort) de recevoir un kit de produits zéro déchet en échange de notre participation à un petit atelier d’une quinzaine de minutes et d’une petite contribution monétaire.

De plus, le site Internet du Jour de la Terre regorge de trucs et d’astuces afin d’adopter des comportements qui diminueront notre impact sur l’environnement.

Zéro déchet
Crédit Photo: Jour de la terre

Produits sur le marché

De nos jours, plusieurs produits existent afin de maximiser nos efforts quotidiens. L’achat local est une des pratiques à favoriser, mais mis à part cela? Quelles sont les nouveautés dans le monde du zéro déchet?

Suite à plusieurs recherches sur des groupes Facebook d’artisans québécois et de groupes locaux et provinciaux parlant de zéro déchet, j’ai eu la chance de découvrir une multitude de produits qui m’interpellent. Certains me rejoignent, pour d’autres… je ne suis pas encore rendue là dans mon processus! Je parle ici d’essuie-tout, papier de toilette, serviettes hygiéniques, tampons démaquillant, sacs à popcorn, savons et produits pour les cheveux en barre et tellement d’autres. Je vous convie à adhérer à ces groupes qui regorgent de trucs qui peuvent toucher tout le monde, j’en suis sûre!

Mes prochains achats seront très certainement les essuie-tout lavables et les pailles réutilisables! Prochainement, je vais m’amuser à essayer le shampooing et revitalisant en barres afin de trouver ceux adaptés à mon type de cheveux.

Et vous, quelles sont vos habitudes pro-environnement? Avez-vous des compagnies chouchous?

Pour lire d’autres articles écrits par Mélissa Arbour, cliquez ici.
Pour nous suivre sur Facebook, cliquez ici.
Révision: Élaine Sylvestre

mm
Maman de deux petites filles caramel (Haïtienne-Québécoise) et belle-maman de deux grandes filles, je navigue au milieu du tourbillon d’hormones féminines, d’hyperactivité, de troubles de comportement, de retard de langage et de tout ce qui s’en suit. Passionnée de tout, spécialiste de rien, je suis curieuse et cherche toujours à en apprendre sur tous les sujets ! J’aime la vie active, mais pas sportive. Je suis une grande sociable, mais très timide. Je suis empreinte de dualité qui fait de moi une personne unique ! Vous pourrez, au cours de vos lectures, apprendre à me connaitre sur tous mes angles et, je l’espère, vous apprécierez! Responsable des envoies publicitaires ainsi que collaboratrice (août 2018).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.