Le langage des signes

La communication entre parents et bébé
Par Christine

Et si on pouvait mieux comprendre nos poupons?

Avec mon retrait préventif suivi de mon congé de maternité, mon emploi me manque parfois. Ne vous méprenez pas, j’adore passer du temps avec ma fille et mon retour au travail sera une catastrophe! C’est une chose de s’ennuyer de son travail, c’en est une autre d’y retourner! Par contre, je m’ennuie de me tenir informée sur des sujets actuels liés à l’éducation et à l’enfance.

C’est pourquoi, lorsque j’ai entendu parler du langage des signes pour bébés, j’ai voulu en savoir plus. Ça m’a allumée immédiatement. Apprendre à notre enfant à s’exprimer avant même qu’il puisse utiliser la parole et éviter ainsi des crises parce qu’on ne comprend pas son besoin… Quelle belle idée!

Bien que j’utilise un langage des signes simplifié (Les Mains Animées) avec mes élèves qui ont une déficience ou un TSA (autisme), je n’avais jamais entendu parler d’un langage signé pour les bébés.

Se déroulant chez Douce Maman, à Laval, cette formation de deux heures est très conviviale puisque les mamans peuvent s’y présenter avec bébé. Maeve a été si tranquille, comme à son habitude, lorsqu’on sort. C’est toujours agréable de rencontrer d’autres mamans dans un contexte différent, simplement se demander l’âge de nos poupons, comment ça va, sans jugement.

La formation est intéressante et nous permet de saisir la façon de procéder pour apprendre les signes à notre bébé. Rien de bien compliqué et surtout, cela demeure collé à notre réalité. En effet, on peut enseigner les signes qu’on désire à notre enfant, selon nos besoins et notre quotidien. Ainsi, on rend les signes significatifs pour nous et pour notre famille. Par exemple, la formatrice, Chantal Lacasse, nous mentionne que les signes les plus utilisés au départ sont «lait», «manger» et «encore ». Comme ils sont fréquents, cela permet de les enseigner plus facilement et surtout, de les répéter souvent! Cependant, si d’autres signes sont plus pertinents pour notre enfant, on peut commencer par ceux-ci.

entete-facebook-reseau-2_2

Bien entendu, cette approche n’assure pas que votre enfant comprenne et reproduise les signes instantanément ou même à long terme. Il faut de la constance et de la patience. Il est d’ailleurs conseillé d’attendre l’âge de 6 mois avant de débuter pour éviter de se décourager avant même que bébé ne soit capable de simplement les comprendre et ensuite de les reproduire. Comme je suis enthousiaste, j’ai décidé de montrer seulement le signe « lait » à ma fille qui aura 5 mois. Déjà, je vois qu’elle observe beaucoup ce

geste quand je le fais. J’ai hâte de voir si, à long terme, ce sera fructueux! Je vous en redonnerai des nouvelles!

Entre-temps, pour de plus amples informations concernant le langage des signes pour bébé, cliquez ici.

Crédit photo: Signe bébé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.