Notre nouveau mode de vie

Sans grande cachette, le Québec a été mis sur pause ce printemps. Malgré nous, nous avons changé notre mode de vie! Depuis la mi-mars 2020, la majorité des québécois ont été confinés dans leur maison, et ce, en limitant leurs sorties aux besoins considérés essentiels.

Évidemment, plusieurs quarts de métiers ont continué d’être fidèles au poste. Pour de nombreux québécois, la vie ne s’est pas arrêtée. Pour nous tous, ils sont nos héros dans cette grande et longue bataille contre le Coronavirus. Les dernières semaines de ces travailleurs ont amené un lot de défis. Assurément, leur quotidien a été éprouvant et surtout, leurs occupations n’ont surtout pas été les mêmes que les autres québécois…

Pour tous les autres, confinés dans leurs maisons, les membres de leur famille ont constitué leur réseau, leur monde! Ces derniers jours, en suivant l’actualité, on constate que plusieurs entreprises commencent à ouvrir leur porte, les écoles primaires ont annoncé leur ouverture et les restaurants offrent désormais de belles offres. Mais, qu’arrivera-t-il de notre mode de vie post-COVID, quand tout le monde reprendra son horaire habituel.

Vivre pendant une pandémie

Malgré tout, nous avons apprivoisé ce nouveau mode de vie, pas à pas, en suivant toutes les recommandations du Gouvernement. Doit-on tirer une leçon de ces nouvelles façons de faire, celles de vivre avec le virus dans notre vie? Avons-nous appris à faire les choses différemment ? Il est évident que nous pouvons tirer du positif de cette situation, même en temps de pandémie mondiale. En dépit de l’état d’urgence et le contexte hors norme, cette pause a permis à presque tout de monde de s’arrêter.

pause
Crédit-photo: 9883074 de Pixabay

Depuis quelques temps, notre belle planète a savouré la diminution des gaz à effet de serre, les enfants ont adoré rester en pyjama à la maison et bien sûr, la majorité des parents ont apprécié un ralentissement de la course folle entre la conciliation de la vie familiale et le travail.  Puis, les gens de mon quartier sont sortis prendre des marches quotidiennement et ils étaient souriants! Les gyms ont mis accessibles leurs plateformes d’entraînement gratuitement! Les chaînes de télévision se sont adaptées aux téléspectateurs! Les commerçants locaux ont livré les produits à nos portes!

S’inspirer d’ailleurs

Il y a quelques années, lors d’un séjour au Costa Rica, je suis restée émerveillée par la tranquillité des lieux. Dans ce magnifique pays, la phrase fétiche est Pura Vida. Cette expression locale peut se traduire par «profiter des richesses qu’offre la vie». N’est-elle pas inspirante cette façon de vivre? Pas étonnant que ce pays soit réputé pour son mode de vie paisible. Quotidiennement, quand je circulais à vélo dans le petit village de Puerto Viejo, j’étais séduite et inspirée par les restaurateurs qui nous accueillaient dans leur hamac en chantant. Par un après-midi plaisible, après avoir traité et préparé notre commande, un jeune restaurateur a tout de suite vaqué à ses occupations dans son hamac avec sa musique reggae. Ce jour-là, le soleil était bien bien haut, le repas était délicieux, l’ambiance était parfaite et l’envie d’y prolonger notre arrêt était bien présente.

repas typique costa rica
Un repas typique du Costa Rica. Crédit-photo: Laurie Laplante

Ce mode de vie m’a charmée…  Mais, peu de temps après mon retour de voyage, ma vie a repris ses allures habituelles. Cette fois-ci, quand tout cela sera derrière nous, lorsqu’on pourra enfin se dire qu’on a passé au travers, j’en suis à me questionner sur les répercussions dans notre quotidien… Qu’en sera-t-il de notre mode de vie post-COVID?

Réfléchissons-y !

Que pourrons-nous garder de positif dans notre vie? Allons-nous nous accorder le temps de ralentir sans culpabiliser? De enfin prioriser une vie douce, une vie où nous sommes en famille en se limitant à des choses simples. Allons-nous garder de bons souvenirs de ce confinement? Trouverons-nous un équilibre? J’aimerais le croire! J’ose imaginer des familles plus zen, des familles qui prennent le temps de rester ensembles chez elles, des familles qui continuent de prendre des marches quotidiennement, sans s’obliger à organiser leur horaire du matin au soir!

J’ose espérer qu’on tirera une leçon de ce temps de pause et qu’on prolongera un peu, nos moments doux avec ceux qu’on aime. Et j’ose espérer que notre nouveau mode de vie s’inspirera un peu de celui de la quarantaine…

Pour découvrir notre équipe de collaboratrices, c’est par ici.
Pour joindre notre communauté Facebook, cliquez ici.
Révision: Caroline Robert

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.