Enfin l’été!

L’été est à nos portes! Oui, oui! Je l’ai senti effleurer doucement mon bras hier en après-midi. J’ai aussi aperçu quelques rayons de soleil dans mon objectif en capturant le joli minois de mon aîné. J’ai même laissé les fenêtres ouvertes toute la journée sans ressentir de frissons désagréables ou le besoin de tout fermer afin de me protéger. J’en suis certaine, vous pouvez me faire confiance, il y aura une fin à cet interminable printemps 2020.

Disons-le, après cet affreux printemps, je ne peux qu’accueillir la douce chaleur du soleil avec soulagement et bienveillance. Enfin, nous pourrons passer nos journées dehors et nous régaler de cette chaleur offerte par le solstice de juin. Sa lumière, sa douceur, son énergie… L’été, c’est ma saison préférée!

Crédit photo Freepik
Crédit photo Freepik

L’été et les vêtements légers

Cette trêve éphémère est la bienvenue pour tous les parents québécois qui galèrent tout l’hiver avec les bottes et les mitaines. Durant la saison froide, habiller un enfant de trois pieds peut prendre une partie de la journée, et perdre un de ses accessoires est routinier. Et quel enfant enfin disposé à affronter la froidure n’a jamais dû tout retirer en vitesse en raison d’une envie aussi soudaine qu’inattendue?

Quel bonheur de bouder les lainages, les jeans et les bottes… C’est accompagné d’un sourire immense que je m’efforce de choisir entre une robe légère ou un joli haut coloré. Même les corvées de lessive sont moins pénibles avec de petits vêtements à nettoyer. Et n’oublions pas de souligner l’odeur enivrante de la literie immaculée, fraîchement retirée de la corde à linge!

L’été 2020 ne sera pas comme les autres

C’est bien vrai, l’été 2020 sera chaud et humide, et imprégné de beauté. Toutefois, les circonstances actuelles uniques assombriront plusieurs de nos activités préférées. Que ce soit une soirée de baseball ou une promenade familiale, la légèreté ordinaire ne sera pas d’actualité.

Ceux qui préfèrent leurs étés raffinés, bondés et structurés devront aussi faire face à la réorganisation de leurs projets. Les frontières resteront fort probablement fermées, ce qui fera en sorte qu’il sera difficile de concrétiser nos désirs de touristes internationaux et interprovinciaux. Nous ne savons toujours pas à quel point il sera acceptable de se promener à l’intérieur même du Québec. Et nous, Montréalais, serons-nous accueillis avec bienveillance en région?

Crédit photo Pixabay
Crédit photo Pixabay

L’été et les moments volés de liberté

Concentrons-nous quelques instants sur la chaleur et l’énergie déployées par les rayons du soleil et apprécions chaque moment. Nous avons survécu au pire de la crise, à l’incertitude des débuts, à l’inquiétude pour nos proches et à la neige en mai. Bien que nous ignorons toujours ce que l’avenir nous réserve, l’été est bel et bien à nos portes et nous méritons de profiter de cette sporadique illusion d’accalmie.

Que vous soyez en ville, en banlieue ou à la campagne, profitez de ces magnifiques journées d’été. Faites le plein de vitamine D et tirez parti de votre environnement immédiat, que ce soit dans votre petite cour clôturée, sur votre balcon donnant sur la ruelle ou près de la forêt loin de tout rassemblement. L’été est tout aussi doux dans un grand parc citadin, pique-nique à la main, qu’en forêt complètement aspergé de chasse-moustiques.

Cet été, revendiquons le calme, la sérénité et la simplicité. Rejetons tout ce qui est trop compliqué, créons notre petit bonheur en groupes limités et en activités mesurées. Restons humbles, restons spontanés, restons reconnaissants de chaque moment. Qui sait quand cette période de pause obligée sera chose du passé…

Pour en savoir un peu plus sur Anne-Marie Paquet: cliquez ici.
Pour nous suivre sur Facebook : cliquez ici.
Révision : Caroline Gagnon

mm
Je suis Anne-Marie Paquet, épouse, maman et belle-maman. Lorsque j'ai rencontré l'homme de ma vie à la fin de l'année 2006, il avait déjà une grande fille de 5 ans en garde partagée. À cette époque, ces deux-là ne se doutaient pas du tout que trois autres petites personnes viendraient se joindre à notre trio initial. Je suis détentrice d'un baccalauréat en philosophie de l'UQAM, lectrice passionnée qui adore revisiter les classiques et fière conservatrice. Entre deux paragraphes, je suis vice-présidente du développement des affaires dans une boite informatique, un métier que j'adore. Collaboratrice régulière depuis novembre 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.