Le dialogue et le vivre-ensemble

Le vivre-ensemble semble parfois un problème dans notre société. Les gens se positionnent dans leurs actions ou dans leurs paroles en ayant une vision unilatérale. Pour pouvoir bien vivre en société, nous devons avoir une vision globale et penser aux gens qui nous entourent. Nous nous devons aussi de réfléchir afin de penser aux conséquences positives et négatives de chacune de nos actions, sans oublier l’utilisation du dialogue.

Tout d’abord, je ne vais pas cacher le fait que je suis enseignante en éthique et culture religieuse. Contrairement à ce que pense une portion de la société, mon rôle n’est pas que d’enseigner la culture religieuse. Nous enseignons aussi l’éthique et le dialogue. Une portion de mon enseignement vise à développer l’esprit critique et à ne pas tomber dans les pièges des entraves au dialogue. Je crois qu’il est important que nos enfants soient sensibilisés rapidement au dialogue et à l’éthique.

dialogue
Crédit photo: Pixabay

La théorie du complot

Actuellement, les théories du complot ont la cote dans la population en général. Je n’ai pas envie qu’un jour, un de mes enfants tombe dans le panneau d’une théorie du complot. Nous apprenons à nos enfants à utiliser le jugement critique avec des choses simples du quotidien, mais aussi en utilisant la discussion pour bien analyser certaines choses.

Le problème actuellement avec les théories du complot, c’est qu’elles nuisent au bien-être collectif de la société. Il faut prendre le temps d’analyser les petits détails pour se rendre à l’évidence que ces théories ne tiennent pas la route longtemps. Il faut pouvoir discuter pour cela. Sans discussion, nous n’irions pas bien loin dans l’éveil de certaines vérités. Est-ce que le complot existe parfois? Bien entendu… Il ne faut pas complètement baisser la garde, mais nous devons utiliser notre jugement critique et voir si cette théorie est réaliste. Bien souvent, il y a des incohérences à déceler.

Des sources valables d’informations

Nos enfants devraient très rapidement voir Google comme un outil merveilleux, mais qui ne dit pas toujours la vérité absolue. Apprenez à vos enfants à faire des recherches de tout genre afin de voir les problèmes qui se cachent parfois derrière le moteur de recherche. Assistez-les dans leurs recherches scolaires afin d’évaluer avec eux les sources d’informations qu’ils utilisent. De quel genre de site web s’agit-il? L’auteur est-il expert de la question? L’auteur mentionne-t-il les sources? Surtout, assurez-vous qu’ils ne profitent pas du crédit de l’auteur pour faire un copier-coller. Des enfants du primaire peuvent s’exercer aisément pour des petites recherches de base et ça peut même être un divertissement grâce aux outils de reconnaissance vocale.

Discuter de sujets sensibles

Tous les sujets peuvent être abordés et discutés, l’important, c’est de le faire dans le respect de l’autre. Écouter les avis des gens, exprimer ses désaccords sur les idées présentées et ne pas le faire en dénigrant l’autre sur qui il est. Nous sommes de beaux modèles pour nos enfants, ils peuvent utiliser nos stratégies de dialogue en nous regardant. Ce n’est pas toujours facile de garder notre sang-froid complet quand la personne devant nous n’est pas ouverte à un dialogue. Nous pouvons tenter peu à peu d’écouter l’autre et d’entamer le dialogue du mieux qu’on peut.

Soyons des modèles d’ouverture pour nos enfants, soucions-nous des autres, débattons sur divers sujets. Apprenons, posons-nous des questions, lisons et incitons nos enfants à faire de même. Tout cela en étant respectueux, critiques et ouverts à la discussion et à changer d’idée un peu ou beaucoup, et ce, même avec nos enfants. Je sais que ce n’est pas toujours évident, mais un petit pas à la fois et cela aura des impacts positifs sur tous.

Pour en savoir un peu plus sur Annie Fournier, cliquez ici.
Pour nous suivre sur Facebook, cliquez ici.
Révision: Élaine Sylvestre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.