Une journée de nature au Parc Oméga

Nous adorons la nature et tout ce qu’elle a à nous offrir. Nous avons même décoré la chambre de notre fille avec des animaux de la faune canadienne (renard, raton laveur, ours, orignal, etc.). J’ai visité le Parc Oméga avec mon conjoint il y a quelques années déjà, mais le 14 octobre dernier, nous avons pu découvrir le Parc sous un autre angle, en compagnie de M. Serge Lussier, directeur technique. Nous avons passé une journée en famille des plus agréable!

nature
Crédit photo: Michelle Gervais

Brame du Wapiti

Nous avons eu la chance inouïe de vivre l’expérience du brame du wapiti dans toute sa splendeur. Sur un fond des couleurs vives de l’automne, celui que l’on pourrait qualifier de « roi de la forêt » était tout en beauté. Il se tenait droit, démontrant sa force et son charme aux femelles qu’il convoitait. J’ai trouvé qu’entendre le son du brame est tout à fait spectaculaire. Il ne nous est pas donné de vivre cette expérience au quotidien, mais au Parc Oméga, nous avons pu en être témoins. La prudence est de mise lors de cette saison des amours, il est préférable de regarder les majestueux mâles sans leur offrir de nourriture. En ce qui a trait aux femelles et aux petits, par contre, nous n’avions aucune restriction. M. Lussier (que l’on surnomme l’Oncle Serge) nous a expliqué qu’il ne faut pas s’étonner de voir de la paille, de la boue ou d’autres matières recouvrir le panache et la fourrure des mâles. C’est leur manière de montrer leurs plus beaux atouts. Ma fille a été intriguée et émerveillée d’être aussi près de ces animaux majestueux.

nature
Crédit photo: Michelle Gervais

Observer la nature sur le sentier des Premières Nations

Nous avons aussi marché dans le sentier des Premières Nations. Un endroit de prédilection pour contempler la beauté de cette nature automnale. Tout au long du parcours d’un kilomètre, l’esprit de la nature nous ouvre ses portes.

nature
Crédit photo: Michelle Gervais

Le sentier nous fait découvrir les 11 totems représentant les Premières Nations du Québec. M. Lussier nous expliquait qu’il a fallu près d’un an et demi pour réaliser ce beau projet, afin de rejoindre l’ensemble des nations et qu’elles y soient représentées. C’est un endroit unique, puisqu’il est le seul où toutes les Premières Nations y sont représentées en même temps. Petit fait que j’ai trouvé mignon : initialement, il y avait 11 Inukshuks, réalisés par des représentants des nations, qui indiquaient la direction du totem suivant. Toutefois, il semble que depuis cet été, ces derniers se sont multipliés considérablement! On les retrouve partout, sous diverses formes et tailles. Je trouve que c’est une belle façon de constater à quel point les visiteurs ont pris part au sentier et y ont laissé leur trace dans le respect de l’essence de cette section du Parc. J’ai particulièrement aimé le sentier où règnent le calme et la sérénité. Cette pause nous donne l’opportunité de nous connecter à la nature, à l’essentiel, de faire un retour aux sources. J’ai eu l’impression de parcourir un sentier qui unifie les peuples dans leurs différences et leurs similitudes au-delà des frontières.

Observatoire des loups

Un autre de mes coups de cœur de la journée? L’observatoire des loups où l’on vit une immersion dans leur univers! C’est un endroit unique au monde (pour l’instant du moins, car j’ai la nette impression que ce concept sera repris ailleurs)! Cet observatoire peut accueillir 300 personnes. Au bas, nous sommes séparés par de grandes vitrines qui nous permettent d’être nez à nez avec ces canidés. En haut, nous avons l’impression de faire partie de la montagne et de cette forêt. Nous y voyons la meute à la hiérarchie bien définie. C’est un animal des plus fascinant, qui de par sa nature vit en parfaite symbiose avec son environnement (il a été démontré que le nombre de naissances diminue lorsque leur alimentation est moins disponible, etc.). Il ne nous est pas donné de les rencontrer en nature de cette façon, avec leur regard perçant, c’était grandiose!

nature
Crédit photo: Michelle Gervais

Autres endroits intéressants

La cabane du bûcheron présente le mythe de la chasse-galerie et souligne le travail des bûcherons qui ont peuplé le Canada. Nous y trouvons un petit casse-croûte et quelques tables pour prendre une pause repas à l’abri des intempéries.

nature
Crédit photo: Michelle Gervais

Dans la maison du parc, on y trouve un casse-croûte et une boutique souvenir au rez-de-chaussée. À l’étage plus bas, nous pouvons admirer une belle collection de photos prises dans le parc. Il y a plusieurs tables pour prendre une pause repas. Nous y trouvons aussi un coin où les enfants peuvent jouer et se dégourdir. Cet étage est parfait pour accueillir des groupes. Par les fenêtres du fond, nous pouvons regarder les petits ratons laveurs et marmottes qui ont été recueillis par le parc. Une des missions du parc est la préservation de la faune, ils sauvent donc annuellement des bébés qu’ils remettent sur pied et relâchent dans la nature en octobre. Ainsi, ils ont le temps de se trouver un endroit pour l’hibernation à venir.

nature
Crédit photo: Michelle Gervais

Nous avons adoré notre journée! Je vous recommande fortement d’aller visiter ce magnifique parc en toutes saisons, car chaque visite est unique!

Pour en savoir plus sur le Parc Omega, visitez le site Internet et/ou la page Facebook de l’entreprise.

Pour en apprendre un peu plus sur moi, cliquez ici.
Vous avez aimé le sujet ? Vous aimerez sans doute cet article, cliquez ici.
Révision: Anik Pauzé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here